tu seras un homme ma fille… !

Chère madame et mesdames les féministes viriles.

Même avec les meilleures intentions du monde, Il faut à un certain moment arrêter le nombrilisme et la gesticulation superflue cantonnant le féminisme dans un genre qui résume toute l’intelligence de son mouvement à une continuelle requête déposée au pied de cet homme accusé de tous les maux de la femme. Cet homme détenteur du droit universel en oubliant que la notion même d’universalité n’émane certainement pas du bon vouloir d’un sexe donné.

Si l’homme est par contumace (quand tu masses dans la conjugaison au masculin…) jugé être votre bourreau, pourquoi insister à implorer sa clémence ? Cela relèverait du masochisme de demander continuellement  à vos bourreaux de vous sauver sachant que ces derniers ne savent faire de bien qu’une seule chose : vous enfoncer un peu plus la tête dans le billot ! (ceci est une métaphore érotique)

J’ai aussi peine à croire que tous les hommes ne sont que des tortionnaires en puissance ne pensant qu’à rabaisser la femme au seul objet d’une phallocrate jouissance, tout comme j’ai peine à croire que toutes les femmes souffrent de cette « amazonisation » perceptive de leur identité les poussant à réclamer une reconsidération…euh disons plus « masculine » de leur féminité.

Sans doute serait-il temps d’aborder les choses autrement que sous ce rapport du complexe d’infériorité. Pour se sentir inférieur à quelqu’un, il faut déjà se mesurer à lui dans la même discipline. Personnellement je ne me sens nullement surclassé par Zidane et Houellebecq, parce que je ne suis ni footballeur ni romancier. Les femmes ne risquent d’être dominées par les hommes qu’en jouant aux mêmes jeux. Or pourquoi le souhaiteraient-elles, alors qu’elles ne cessent de dénigrer les grossières valeurs viriles? Elles exaltent au contraire les qualités maternantes de douceur, de compassion, de dialogue, de spontanéité…

Moué faut sans doute revoir l’angle de vision de certaines féministes que je qualifierais d’extrémistes dans ce mouvement…

« khayrou l’oumour awsatouha »…hu hu hu…surtout chez la femme…

Remarque chez l’homme aussi…

D’ailleurs Concave et convexe ne s’assemblent-ils pas ?

Ô complémentarité de l’être…

nb: initialement édité par mzabi le 29 mars 2012 à 16h29
Publicités

19 réflexions sur “tu seras un homme ma fille… !

  1. T’aimes pas ma face, Mzabi! Pourquoi me mets-tu toujours des poils au nez? Et t’aurais pas pu me dessiner un bel hidalgo plutôt que cette ancre qui semble me situer dans les tripots des ports que je visite. En tant que féministe, je suis d’accord avec toi, si seulement la représentativité était la norme. Or, elle n’est point là. Et que veux-tu, les discours s’enlisent parce que c’est dans l’air du temps tout autant que l’extrêmisme. Tu démontes pour adresser finalement déclamer le Ô. Et dans ce Ô se cachent tellement de choses.

  2. joli coup de crayon mzabi, mais il est pas loin de la réalité.
    je suis pour l’égalité des deux sexes, c’est vrai et c’est pas pour déplaire aux copines féministes, les deux se rejoignent dans dans leur condition humaine, oui pour le droit à la libre expression, au même salaire pour la même qualité de travail, au respect et même aux égards.
    si une femme a assez de ressources et d’atouts pour unifier le monde,y faire régner la paix et le régner, pourquoi pas ?
    mais tu vois depuis longtemps les dés ont été déjà jetés, et la configuration d’origine lé pas mal, et depuis qu’on a compris, que l’humeur, les états d’âmes, et les caractères sont régulés par des flux d’hormones et de neuromédiateurs, on doit considérer les choses autrement.
    j’ai de plus en plus de clientes, femmes actives, qui se plaignent d’acné tardives, comme elles disent, si tu fais quelques recherches, tu découvrirais, que ces femmes mènent une vie hyperstressante qui les incitent à être plus combatives, voient le taux de leur testostérone ( hormone masculine secrétée en cas de stress chez les femmes, pour leur permettre d’être plus compétitive voir agressives) augmenter, et aller titiller les recepteurs de dihydrostérone en général à l’emplacement de la barbe chez l’homme, résultat : leur acné tardive, voir l’apparition de quelques poils, tout ça pour justifier ce qui suit.
    oui pour les mêmes droits et tout ce que tu veux, mais nous n’avons pas les mêmes prédispositions, les mêmes ressouces , les mêmes atouts, donc on ne peut comparer, la pomme et l’ananas, et vu de ce côté là on sera jamais égaux, à moins de tomber dans le contre nature…:)) des femmes à poils et des hommes glabres..zwina hadi..
    et encore le jour où un homme saurait ce que c’est la montée du lait et sentirait l’odeur de son nouveau né lui emplir les narines à le rendre fou..juste au moment où son rejeton, qui se trouve à 20km de lui se réveille affamé, ou réussir un plat sans s’en vanter…là on pourrait négocier l’égalitude.
    suis même pour les mêmes droits, mais pas pour les mêmes modes de vie, si la virilité sécurisante sert à soumettre ? que dire de la douceur, la finesse psychologique féminine et sa formidable capacité d’adaptation.
    la femme quand elle rentre, c’est direct les fourneaux sans piper mot, ailleurs c’est juste le prolongement de l’ici, quand un homme rentre ben il faut lui f…la paix, bonsoir le mutisme, le temps qu’il s’adapte, et arrive à se faire à l’idée qu’il est bien là, nos femmes l’ont bien compris d’instinct, si son môme saute au cou du papa, elle lui fait  » khelli bbak irta7″..comme si elle passait son temps à glander elle.
    je parle pas des professions, ni envie de me rapeler le jour où suis allée me faire arracher une dent de sagesse chez une copine dentiste, la galère, j’ai souffert pendant une demie heure, un mec dentiste eh ben  » ça tire, bien, vite et fort »..sans jeux de mots…la faute encore à la testostérone, ça developpe les muscles fastoche.
    vais pas m’enfoncer davantage.
    que l’homme aille exercer sa compétitiévité, il a assez de testostérone pour ça, et que nos femmes restent femmes.
    que la femme reste un havre de paix, pour l’homme et que celui en prenne bien soin..

  3. Ma voisine,
    Je vis à des années lumière, il va sans dire. C’est vrai que le Marocain semble gâté. Mais tous les mecs de ma smala cuisinent, jouent avec leurs enfants, font les devoirs, le ménage. Si les mères faisaient leur boulot, je pense à celles qui pensent que leurs rejetons, parce munis de deux testicules, sont la divinité incarnée; nous n’aurions pas ce genre de phénomènes. En tant que féministe, je reproche à celles qui font dans le rentre dedans une grande faille, à savoir un discours complètement dépassé. Elles me diront, certes, que je ne vis pas au Maroc. Mais, mon père ne s’appelait pas Jacques non plus. Tout est une question d’éducation et l’humour nous manque grandement. Tu vois, je ne te lynche pas 🙂

  4. Loula, tu penses bien que si je crois que la femme n’est pas faite pour le stress, c’est pas pour la voir mener une guerre chez elle entre torchons, timings et balais. et si c’est à l’homme d’en prendre soin, c’est pas pour l’asservir.
    mon fils m’aide, débarasse, et cuisine des fois, et je l’ai déjà publié dans le groupe , je lui fais lire des magazines féminins, pour le sensibiliser. ce n’est pas une question de ménage, c’est juste pour dire, qu’on ne peut comparer ce qui ne peut pas l’être.
    il doit y avoir partage des tâches ménagères, perso je préfère monopoliser la cuisine, parce que j’aime bien ça, mais quand il faut soulever un poid lourd, ou changer une ampoule, ou faire de la plomberie..je ne vais pas appeler le plmobier à chaque fois, voire le voisin..y a des risques..;))

  5. Loin de moi l’idée de comparer des pommes et des poires. Quand je dis que les mecs eux aussi participent c’est parce qu’ils sont justement conscients que dans un couple il y a deux personnes qui se partagent bien des tâches. Ah, non, je préfère appeler le plombier. Aw may khdem m3ana 7ed 🙂

  6. ah oui ma tkhafich, beaucoup ici s’marient parce qu’ils sont en mal de tajine  » je lui dis sois un homme, un vrai c’est à dire indépendant, qui sait ranger, cuisiner s’occuper de lui même et marie toi juste par amour ».
    mais tu sais à propos du plombier, une connaissance de 8 ans, c’est le seul mec, qui sait me parler  » arrête d’être angoissée, je vais tout arranger, fais comme si c’était fait, va faire ce que t’as à faire mais avant va me préparer moi un café »…:)))))..il le prend fort avec 3 sucres..:))..la3ssoulates

  7. faites comme chez vous les filles. je ne pourrai m’épancher longuement…je prends la route dans une petite heure ou deux
    plus prolixe lundi…

  8. Le pédagogue :

    « Les musulmans et les musulmanes, les croyants et les croyantes, les obéissants et les obéissantes, les loyaux et les loyales, les endurants et les endurantes, les craignants et les craignantes, les donneurs d’aumône et les donneuses d’aumône, les jeûneurs et les jeûneuses, les gardiens de leur chasteté et les gardiennes, ceux qui invoquent beaucoup Allaah et les invocatrices, Allaah leur a préparé un Pardon et une Récompense Immense. Il n’appartient pas à un croyant ni à une croyante, une fois qu’Allaah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allaah et à Son Messager, s’est égaré d’un égarement évident. »
    (Alqoraane (Le Coran), sourate 33 (chapitre 33), Alahzaab, Les Coalisés, aayate 35 et aayate 36 (verset 35 et verset 36).

  9. Au départ il y avait l’homme et la femme a mis le bordel, tout part de ce préambule.Dieu lui même est un homme ainsi que ses prophètes. A-t-on jamais proposé une autre alternative à la femme que celle d’égaler l’homme ? La complémentarité me direz vous … mais laquelle ? celle de l’accent cir-convexe sur le i ? L’homme chasse, la femme procrée, chacun a ainsi son rôle dans la chaîne humaine. Mais arrive la religion et surtout son utilisation destinée à brimer les instincts naturels pour assurer la suprématie d’un courant de pensée sur l’autre … et puis aujourd’hui une société axée sur la consommation qui fait de la femme un contributeur dont on ne saurait se passer et en même temps un objet de consommation.. Dans tout ça, une chatte ne retrouverait pas ses petits…. Alors oui, nous sommes chacun(e) la moitié d’un tout mais il faut quasiment une connexion divine pour parvenir à en prendre conscience et même encore faut il pouvoir s’affranchir du poids social pour parvenir à cet ré-union … Alors tant que les mecs font la vaisselle et les nanas les 3/8 on se dit qu’on a trouvé un modus vivendi … mais je suis preneuse de tout solution pour faire évoluer la civilisation 🙂

  10. Au départ il y avait l’homme et la femme a mis le bordel, tout part de ce préambule.Dieu lui même est un homme ainsi que ses prophètes. A-t-on jamais proposé une autre alternative à la femme que celle d’égaler l’homme ? La complémentarité me direz vous … mais laquelle ? celle de l’accent cir-convexe sur le i ? L’homme chasse, la femme procrée, chacun a ainsi son rôle dans la chaîne humaine. Mais arrive la religion et surtout son utilisation destinée à brimer les instincts naturels pour assurer la suprématie d’un courant de pensée sur l’autre … et puis aujourd’hui une société axée sur la consommation qui fait de la femme un contributeur dont on ne saurait se passer et en même temps un objet de consommation.. Dans tout ça, une chatte ne retrouverait pas ses petits…. Alors oui, nous sommes chacun(e) la moitié d’un tout mais il faut quasiment une connexion divine pour parvenir à en prendre conscience et même encore faut il pouvoir s’affranchir du poids social pour parvenir à cet ré-union … Alors tant que les mecs font la vaisselle et les nanas les 3/8 on se dit qu’on a trouvé un modus vivendi … mais je suis preneuse de tout solution pour faire évoluer la civilisation 🙂

  11.  » Australie. L’Australie reconnaît le « troisième sexe », la première « personne neutre » du monde. L’Australienne Norrie May-Welby n’était plus un homme, ne voulait plus être une femme. Cette personne vient de se faire reconnaître comme n’étant ni une femme ni un homme, mais plutôt « personne neutre », la première au monde. Née homme il y a 52 ans, elle subit une opération à 28 ans. Mais sa nouvelle condition ne la rend pas heureuse. Après l’arrêt de son traitement hormonal, les médecins s’avouent incapables de déterminer son sexe… « Les concepts d’homme et de femme ne me correspondent pas, plaide alors Norrie May-Welby, la solution la plus simple est de n’avoir aucune identification sexuelle »; rapporte Le Figaro. Cette personne qui se décrit comme « anarchiste androgyne » vient de gagner son combat après trois années procédure: l’État de Nouvelle-Galles du sud, où elle réside, a décidé d’annuler l’obligation d’enregistrer un citoyen uniquement comme homme ou comme femme sur les certificats de naissance, de décès et de mariage. »-lundi 10 juin 2013-http://www.le2minutes.com/international

  12. Un être neutre qui se reproduirait tout seul , le meilleur des mondes quoi 🙂 Il y a surement des possibilités multiples d’évolution mais notre mode de reproduction me paraît plein de satisfactions et j’espère qu’on ne commencera pas là … :)))

  13. @ pfff

    quoi qu’il en soit comme dirait l’autre « yakhlaqou allaH ma yachae », ce qui nous ramène sur le terrain des valeurs normatives religieuses généralement fondées sur l’ordre naturel de la reproduction humaine sexuée.

    skifé les foldingues du « genre » de cet(te) australien(ne) relèvent du grand n’importe quoi d’une humanité en train de se dérégler dangereusement, du fait notamment de l’exacerbation des droits et libertés individuelles…

    le vrai problème me semble que cette focalisation sur les formes probables voire redoutables d’une évolution de l’humanité nous fait davantage perdre de vue le fait que s’il y a des créatures prioritaires sur la planète ce sont les animaux plutôt que les humains, surtout lorsque l’on considère le bilan des nuisances écologiques causées par la prolifération humaine.

    1. Dans une société qui exacerbe l’individualisme à des fins mercantiles même le droit et la liberté sont pervertis. Mais la bonne nouvelle c’est que les prédateurs finissent par se bouffer entre eux et que l’humain livré à la nature redevient cet animal qui équilibre instinct et réflexion 🙂 Merci Salvadorali pour cet échange, voilà qui me rappelle « la naissance du narcisse » qui a été ma 1ere émotion picturale, on met parfois longtemps à comprendre les signes :))) Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s