Ce terrorisme qui nous vient du ciel…!

navion

J’ai vu passer tout à l’heure sur le tarmac de l’aéroport de làoùjebosse, une voiture de piste portant une grande enseigne rectangulaire, bien visible puisque lumineuse, et avec écrit dessus ceci :

PERILAVIAIRE

J’étais comment dire…euh, comme l’eau enfermée dans la peau de chèvre d’un « guerrab »…autrement dit ; outré !

Les poules auraient-elles fini par avoir des dents et seraient  devenues assez dangereuses pour mettre la vie des humains en péril ?

Les mouettes rieuses ne riaient-elles plus comme avant et seraient devenues très sérieuses dans leur activité de nuire à l’homme ?

Les canards sauvages seraient-ils devenus à ce point si sauvages qu’on les assimile à de redoutables ptérodactyles que l’on tente d’éliminer coûte que coûte ?

Hé m’sieur l’homme ! c’est pas pour te contredire mais j’ai oui dire sur les bancs de l’école qu’il existait une espèce animale vivant sur terre depuis maintenant plusieurs millions d’années, bien avant ton arrivée après que tu te fusses  fait jeter du paradis pour une histoire de cul, et que cette espèce était dotée d’ailes sans avoir rien demandé, et que par conséquent elle volait, et que son territoire de prédilection pour exercer cette naturelle capacité était le ciel… !

Ça n’est donc pas parce que « monsieur » prend la grosse tête après avoir inventé un gros coucou métallique et que monsieur se mette à violer sans discernement le territoire de ces pauvres volatiles qu’il peut s’adjuger le droit de les traiter de terroristes juste parce que ses coucous avaleurs de tout ce qui bouge dans leur périmètre d’action motrice en font une « indigestion »

Dois-je te rappeler m’sieur l’homme que tu as assez démontré, par ta gesticulation oiseuse  ici bas, que tu étais le seul grand péril sur cette terre…

Drôle d’oiseau va… !

Publicités

6 réflexions sur “Ce terrorisme qui nous vient du ciel…!

  1. Les uns ont decouvert et construient des avions et d’autres ont découvert le petrole.
    Rien qu’avec quelques moustiques ces oiseaux peuvent parcourir des milliers de KM. D’ailleurs, les dégats causés par nos amis cannines dans les routes peuvent aussi être mortel.
    Notre problème: nous voulons aller plus vite que ce que nos capacités permettent et en utilisant des engins qui ne font pas partie de notre corps.
    Plus loin encore, à une vitesse critique une mouche pourrait traverser le corps d’un homme.

    Moralité: il faut aller doucement, rien ne justifie cette vitesse à part pour faire du mal à autruit.

    As

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s