La grosse couille !…

 

Très chères betteraves sucrées du net, pissenlits verdoyants de la toile et autres herbacées de la numérisation pixellisée.

Vous pensiez jusqu’à ce jour que votre origine sur terre découlait d’un noble dessein. Un plan lumineux ciselé dans un des bureaux secrets de la grande bâtisse des ateliers célestes.

Depuis vous n’avez cessé de multiplier les tentatives pour prouver la très haute mission  qui vous a été confiée par les hautes instances universelles régissant les établissements « du bon Dieu »…

Vous n’avez cessé de multiplier guerres fratricides, abattages ethniques entre deux abattages médiatiques et un abattage de vaches folles, massacres religieux, viols collectifs des droits de l’homme et des parties intimes de la femme (c’est de renommée notoire que la femme n’a pas de droits…juste un vagin et donc les quelques règles qui en découlent) et saccages écologiques. Vous avez inventé la démocratie, la femme libre, la capote, la pilule contraceptive, le journal télévisé, l’extrémisme à deux balles et une kalach, le big tasty avec un verre et un bracelet plastique en promo, le festival mawazine, le p’tit coin du mufti, le kinder bueno ainsi qu’un tas d’autres trompe-raison de la question cruciale sur le comment du pourquoi de l’origine de l’homme qui n’à cessé de lui tarauder l’esprit au fil des millénaires le poussant à tarauder la femme pour trouver un semblant de réponse à coups de han han, ça vient, Ô oui, ouiiii, ouiiiii…euh je m’égare là…

Bref ! Préparez vous à recevoir la baffe de votre vie. Un cataclysme dans la conscience originelle car rien de ce que vous croyiez jusqu’à présent n’est vrai. Non monsieur et madame l’homme. Vous n’avez point été créés à l’image de Dieu afin de perpétrer le noble dessein de son œuvre. L’histoire originelle, la vraie, l’authentique que j’ai trouvé gravée sur une très vieille table dans un bar miteux  perdu entre sidi moussa  et lalla aicha est plutôt la suivante :

Alors qu’au septième jour notre seigneur jouissait d’un repos mérité en se prélassant sur son trône après avoir créé le monde, voila que le gars aux pieds fourchus se pointe la tête basse et la queue entre les jambes ne sachant comment présenter la mauvaise nouvelle à son créateur :

–  Oui qu’y a –t-il encore ?…

–  Euh…mon seigneur…il est arrivé une couille…

Faut donc arrêter le délire biblique qui dure depuis des millénaires maintenant. Ne dit-on pas que les meilleures histoires sont les plus courtes ?

 L’origine de l’homme n’est rien d’autre qu’un bug dans la genèse…une couille dans le programme originel. Normal donc que l’homme fasse autant le couillon depuis…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s