Attention, blog méchant !…

Juste par habitude, et puisque il faut bien parler de ce tout et ce rien, (vous êtes sur un blog ici  je vous rappelle), quoique beaucoup plus du tout que du rien (vous êtes sur un blog intelligent en plus), votre serviteur, qui se sert de vos mirettes pour se redorer le plastron d’un déjà ô combien brillant Ego (et c’est là toute la finalité de cette excroissance du net appelée blog ) , a su résister stoïque…

à wikileaks et à ses fuites au relent de pipi de polichinelle …

à Gbagbo et son caca nerveux l’engluant sur son siège de président…faudra sûrement à quelque nation fraternellement égalitaire dans la liberté de venir se salir les mains pour le décoller de là…je vois déjà le nom : « opération intétrix »…

à l’UMIR créée  par un Hortefeux hors de lui et faisant feu de tout bois pour cracher sa flamme communautariste où les leçons d’assimilation se limitent à des exercices de régurgitation…faut pas avoir mangé de l’orange avant de cracher dans le cendrier dans ce cas….

à la quatrième édition du maroc blogawards pour le sacre grandiose et grandiloquent du « sans commentaires »…

au péril en la demeure du mufti al husseini contre lequel certains rigolos qui me donnent envie de pleurer protestent par un appel au boycott de la marque de bulldozer caterpillar…de quoi se bulldorizer l’esprit  pour un nivellement rapide de la conscience…

à la balkanisation soudaine du soudan qui succède à la soudanisation balkane de la crise ivoirienne…

à la haririsation iranienne du liban par le biais d’une hezbollahisation rapide de la diabolisation en tout genre….

Elle seule, en somme, pouvait encore me sortir de cette douce torpeur où j’entamais depuis quelques mois déjà ma coconisation spirituelle où le lourd silence pesait de tout le poids de sa réprobation…

j’ai toujours adoré la douceur des cocons…sans doute que j’ai été bombyx dans une autre vie, rêvant de m’abreuver au nectar d’une chrysalide sous les murs de Jéricho histoire de remettre dans son contexte l’appartenance au patrimoine mondial autre que dans son éculée formule de « dis m’en Sion » …

ce n’est pas tant la complaisance du ton qui m’a fait arquer mon affable sourcil (plus rien ne m’étonne au fond dans ce monde livré à l’internationalisation du nimportequoitisme politique) que l’alignement sur le langage commun de la pensée hypocrite de tout le gratin dirigeant d’une nation censée représenter l’essence même de l’égalité du droit dans sa conception philosophique. Un gratin pour qui, apparemment, l’intérêt de quelques uns passe avant le malheur de beaucoup d’autres…

« m’enfin kb… »

Elle, c’est la déclaration sans vergogne de  Frédéric Mitterrand qui, dimanche dernier sur canal +, trouvait «tout à fait exagéré» de décrire le régime de Ben Ali en «dictature univoque». «En Tunisie, la condition des femmes est tout à fait remarquable, vante-t-il. Il y a une opposition politique mais qui ne s’exprime pas comme elle pourrait s’exprimer en Europe.»

« oui m’enfin kb !!!…. »

Je ne voudrais pas pour autant le prendre mal (chui pas tunisien mais quand même…pour combien de temps encore), l’esprit ayant sa ligne Maginot que même les tranchées de Hindenburg ne peuvent offenser…encore moins le verbe qui n’ouvrira jamais sa gueule autant que la grosse bertha…pourtant ils y en a qui n’ont peur de rien, des habitués au coup de semonce livrés à je ne sais quelle béance d’organe expressif. Avouez que l’hypocrisie démocratique vient d’accoucher là de ce que l’on pourrait qualifier de « proxénétisme politique » en condamnant ce qui me semble bien être une légitime révolution par juste un euphémisme étriqué de la formule…

M’enfin….je n’irais pas jusqu’à traiter le gratin dirigeant mondial de « fils de putes ! »…qu’allez vous penser là… j’ai bien appris mes leçons du politiquement correct….

Publicités

21 réflexions sur “Attention, blog méchant !…

  1. @ kb

    merci pour cette lumineuse et jubilatoire leçon de choses politico catastrophique ! le concept de proxénétisme politique opposé au Saint Neveu dans le cas du régime benalien vaut son pesant de marrons percutants pour passer au chaud l’hiver de sa conscience…

    j’espère seulement pour toi que les supporters gbagboïens que compte peut-être ton lectorat n’ivoiron rien de mal à cette opération « intétrix », mdr, que tu suggères pour traiter l’infection intestine qui ronge les tripes de ce qui fut ce beau pays 😉

    bon, trêve de politesses, je vais m’offrir une relecture de ton bulletin de santé de la planète… méchant peut-être mais pas si bête !

  2. Nous sommes entrés dans l’ère du désengagement (malin-tentionné)
    « Etre de gauche » ne veut rien dire dans la perspective des crises que nous traversons. « Lutter » contre qui? contre Quoi? Cependant, il existe bel et bien « Ceux » qui luttent pour rendre crédible ou acceptable la « mascarade politique ».
    Rien ne rend méchant que le malheur…

  3. Ali salvador, passer l’hiver au chaud à remuer les marrons dans le feu relève purement et simplement de la nostalgie d’une période en passe d’être révolue. Changement climatique oblige, l’hiver serait plutôt à la nage libre, tuba et apnée lors des descendes infernales dans le laxisme irresponsable de la bureaucratie de l’état d’urgence qui ne se déclare que si le clapotis des vagues s’enhardit jusqu’au pied de ces beverley hills locales…

    Sans conneries, les collines des hommes perdus (toi l’amateur de ciné tu comprendras) il y en a plein le royaume où les bleus, du corps comme de l’âme, se distribuent à l’aune des marrons glanés dans cette chienne de vie qui fait pleurer tant de charlots.
    Ceci dit, d’après mes statistiques du blog, il apparaît justement que les ivoiriens se classent cinquième dans le top ten des visiteurs par pays ce qui devrait me pousser à étendre mes élucubrations bloquesques à des sujets plus en mesure à la température des tropiques…

    Merci pour ta fidélité grand dévoreur de feuilles de chou 🙂

  4. agharass…peur dis tu? hélas la vérité est souvent hideuse à voir c’est pour cela qu’elle aime bien se maquiller 🙂

  5. Kali…le malheur est la substance même de toute passion. Il en est le noyau, le moteur et la raison. On ne le sait pas au début. C’est plus tard quand la bourrasque a fait son travail qu’on découvre que le malheur a lui aussi fait son ouvrage (dixit Tahar Ben Jelloun)
    Ce qui me rend enclin à dire que le malheur rend plutôt sage…l’injustice et « l’7ogra » par contre mettent légitimement en colère. La méchanceté elle est toujours gratuite et c’est elle qui fait tirer des balles réelles dans une bien sournoise inversion des valeurs…

  6. moi chuis pourtant pour gbagbo ! il a la tête d’un al capone qui revendique la politique + les affaires et il assume 🙂 et j’aimes pas du tout la tête de ouattara 🙂 il m’a tout l’air d’un moraliste genre moulay schtroumph le mahdi de mes deux qui s’attend à ce que prière et salut soient sur lui 🙂 en plus, trop heureux de l’appuis de la communauté internationale… autrement dit, de la racaille qui fait carrière tout comme lui dans la politique occidentale et se fout eperdument des ivoiriens! ce qui leur importe c’est de se faire élire.. pour se faire élire.. et chier dans des chiottes en marbre 🙂

    eh oui, la politique aujourd’hui, c’est juste une histoire de goûts… et ça se discute pas 🙂

    Benji…Empereur de chakerbakerben !:)

  7. Heureusement tu arrives à « résister stoïquement »!

    Qu’en serait-il autrement!

    Mais il est bon parfois d’ouvrir la soupape de sécurité et de laisser sortir la vapeur : çà donne un texte salutaire comme celui-ci!

  8. benji

    il y a au moins une valeur ajoutée esthétique dans la posture d’un tel président qui s’accroche au trône si j’ose dire afin de pouvoir continuer à se soulager dans des chiottes en marbre, pour peu évidemment que le marbre soit blanc et que le chef d’état soit noir….

  9. @ Benji

    PS
    L’article 3,1416 de la Constitution chakerbakerbienne stipule que l’Île ne peut être gouvernée que par un Gouverneur Général, vu que l’imperium fait rarement le bon homme.

  10. Salvadorali, non mais franchement… j’étais comme le troupeau de moutons qui a cru dàs le départ à une victoire incontestable de ouattara, mais tout de même intrigué comme beaucoup du retournement de veste radical et suspect du gouvernement Sarko, un peu comme s’ils voulaient donner un coup de balai soudain dans les affaires ivoiriennes dans lesquelles ils sont mouillés jusqu’au cou ! et puis j’ai vu sur RTL la conférence de jacques Vergès et Roland Dumas qui en se joignant au camps gbagbo, sans doute motivés par les mêmes doutes dont j’ai parlé, j’apprends qu’ils ne demandent qu’une chose : le recomptage des voix ! qui est tout à fait légitime et crédible, ce que ouattara refuse catégoriquement !! et enfin, on assiste à ce ballet soudain d’offres d’exil doré à gbagbo… de dernière chance…etc !

    Roland dumas mis à part qu’il soit mouillé dans l’affaire elf, à été l’un des premiers à s’opposer à la théorie officielle du 11 septembre, à même donné son appuis à Dieudonné et possède un parcours de premier ordre dans la vie politique française…quant à vergès, pas besoin de le présenter, les deux sont de vieux requins qui connaissent un bout sur la françafrique… et franchement, ce n’est pas tant gbagbo, et son profil al capone (et même assassin du général guei et son clan) qui les intéresse, mais plutôt cette nouvelle françafricité qui cherche à se redéployer cette fois avec le concours des etats unis et donc le changement de règles qu’on tente d’imnposer dans un grand pays d’afrique pour on ne sait quels autres desseins en même temps de vouloir contrer l’influence et les affaires chinoises dans le pays qu’un Gbagbo à certainement favorisé pour des raisons économiques très valables !

    bref, le chakerbakerben de ouattara ne me plaît pas du tout, ce nouveau domestique de la diplomatie occidentale me fait pencher pour un Gbagbo, même mafieu, qui est surtout révolté et se fait larguer parcequ’il ne veut plus jouer le jeu des grandes puissances.. comme j’ai dit cette histoire de recomptage de voix est on ne peut plus constitutionnelle et légitime c’est tout à fait serein et démocratique comme démarche si ouattara avait réellement raison ! à mon avis il s’accroche plus que gbagbo et il a bien des choses à cacher ce vieu salamalaykoum !:)

    m’enfin vous allez tout de même pas gober tout ce qu’on raconte ! seriez poas dignes d’être citoyens de chakerbakerben !:)

  11. et toi qu’est ce t’en npenses kb ?

    benji… y’en a marre des petits cochons de l’alliance atlantique ! merde ! et vive les noix de coco 🙂

  12. Benji, moi j’en dis que t’as pas besoin d’avoir les fesses marbrées comme une sarcelle pour nous chier noir sur blanc ta vérité chakerbakerbenienne tant tu parles avec les tripes…
    Gbagbo n’a plus la côte en ivoire (hu hu hu kèce que je suis bon quand même !…) sauf chez quelques irréductibles gaulois rêvant de reconstruire, d’une franche maçonnerie (kèce que je suis très bon…tiens, ils devraient voter pour moi en côte d’ivoire), la palissade redéfinissant les contours du nouvel empire de sarko 1er…encore heureux que le fils ne s’appelle pas brutus sinon j’aurai crié au clonage…en attendant le cloownage est certain et après on se demande où les chefs africains vont chercher leur rêves impériaux
    Roland aura beau souffler du cor « gbagbo » ne résonnera jamais au son cristallin de Roncevaux
    Tu n’as certainement pas inventé l’école mais je peux quand même te dire : « sacré benji !» 🙂

  13. certes, il est un peu tard de sonner le cor gbagbo, tant la brèche à Roland ivoirienne à fait déjà assez de victimes innocentes qu’on attribue uniquement à gbagbo, pendant que haj ouattara se les fait macérer dans l’huile de palme à l’abris d’un hôtel cinq étoiles !

    et demain, on nous dira que haj salamalaykoum est vainqueur grâce à sa paire de makoumbas huilés dans lutte pour la démocratie et le sacrifice pour le peuple..

    et dans moins d’1 an, haj makoumba aura placé la totalité de son clan, sa famille, sa belle mère et ses petits enfants illégitimes faits à la hâte dans le même hôtel 5 étoiles, aux ‘plus hautes fonctions’ de la nation ivoirienne.. 🙂

    et dans 2 ans, haj makoumba sera accusé par la presse de la metropole de favoriser les musulmans et appellera la franche maçconnerie à la rescousse pour ne pas céder la ‘perle de l’afrique’ à aqmi ! 🙂

    et pendant ce temps, les ivoiriens continueront d’affluer dans la métropole en bon nombre pour demander l’asile fuyant la perle d’afrique…bref..etc, tu connais la chanson hein ! 🙂

    ch’ais pas quant je t’ai traité de monton de nouvelle zélande ! y a pas si longtemps je crois… mais n’empêche que je t’aimerai encore et toujours en dindon et uniquement en volaille sûre de sa plume ! 🙂

    bref…on dirait que ton billet annonçait une actualité chaude en cette fin de semaine, on dirait que ben ali ne passera pas le weekend!

    Ps : et pour revenir à Sarko 1er, j’ai surtout l’impression que celui là terminera son mandat en moine sans culottes 🙂

  14. Cher Kb, je m’excuse de coloniser ainsi ton espace, mais je tenais absolument à exprimer mon sentiment par rapport à ce qui vient de se produire en Tunisie. je t’en remercie à l’avance.

    Chers témoins de l’histoire, Cher kb,

    Survolant les sentiers de l’exil et de la déportation, à environ 10.000 pieds d’altitude, l’engin dûment identifié au radar est aussi vite baptisé et signalé OVNOD (objet volant non désirable). Des instructions sont aussitôt relayées pour non assistance à engin en perdition «Attention, ceci est un message de catégorie 1, toute radio qui reçoit un SOS OVNOD doit être mise hors courant sur les champs. 1 seul et unique SOS de ravitaillement en kérosène sera permis à OVNOD avec obligation immédiate de reprendre le ciel à destination de l’inconnu. Terminé »

    Ayant rebroussé chemin, OVNOD est autorisé à atterrir en urgence en Sardaigne pour y faire son dernier plein, pendant qu’à bord, on constatait que ni Doha, ni Dubaï ne daignait répondre aux multiples appels. A peine que le camion citerne à fini de ravitailler l’appareil, une escorte de plusieurs véhicules armés l’ayant encerclé sur le tarmac lui montre le chemin de la piste de décollage. Le pilote, sans plan de vol pour la première fois de sa carrière, feint demander assistance à la tour de contrôle pour son décollage, il se fait répondre : autorisation accordée, terminé. Il décolle et disparaît dans le ciel.

    Suspendu entre ciel et terre, les mains tremblantes et tâchées de sang, le corps assailli par la fièvre et l’âme rongée par le regret, Ben Ali reçoit le coup de grâce; sa ligne satellite est totalement coupée, il ne peut faire ou recevoir d’appels, Ben Ali coupe sa liaison avec le pilote, son cœur est sur le point de rompre, il perd peu à peu ses facultés, un silence de mort règne dans la cabine, la fin est imminente. Ben Ali, les larmes aux yeux, lève son index de la main droite, récite la chahada, puis un verset du coran : Louanges à toi Allah, je reconnais avoir été fautif. Amen. En même temps, le pilote, tunisien, récite un autre verset du coran : Au nom de dieu, sa navigation et son accostage. Célèbre verset répété par Noé au moment de départ de l’arche.

    À l’aube du jour suivant, et tenant toujours le cap vers un Dubaï qui n’a jamais répondu, un message survient à la radio du pilote : ici la tour de contrôle de Djeddah, veuillez suivre les consignes pour atterrir, vous n’avez plus de carburant, nous vous attendons. Terminé.

    Après avoir soutenu Ben Ali jusqu’au bout, cautionné sa politique, loué son modèle, livré les cartouches, incité au crime qu’ils ont aidé à dissimuler pendant de longues années. et pour avoir abandonné Ben Ali à la minute ou il ne représentait plus rien pour leur intérêts, les gouvernements de l’union européenne, à leur tête celui de la France viennent de signer en lettres de sang ce qu’il faut entendre par le mot démocratie dans le code d’honneur de ceux qui gouvernent le monde ; le mépris le plus total aux ressortissants du Maghreb et d’Afrique en général, le pillage de leurs ressources, l’appuis à toutes les formes de dictature, et enfin, la fermeture des portes de l’exil à ceux qui voudront s’en sortir.

    Le départ contraint ou volontaire de Ben Ali, ayant coûté la vie à plusieurs citoyens, est en soi un autre et ultime sacrifice pour la Tunisie, une issue impensable il y a à peine quelques jours, quelques heures. Ce départ leur à évité un bain de sang certes, mais remis un cadeau inespéré dont il est permis de douter de la providence et du devenir. Quelque soit le régime mis en place pour succéder à celui de Ben Ali, les tunisiens auront-il les moyens de faire leur choix en toute indépendance ? Auront-ils la capacité de traduire leur espoir de bâtir un pays sans tutelle ? Sauront-ils détecter les dangers et la multitude de Ben Ali qui se cache parmi eux et qui seront prêts à sacrifier d’autres tunisiens pour de soit disant intérêts de la nation ? Laissez-moi en douter sérieusement !

    Ben Ali est parti sous la pression de quelques milliers de manifestants, presque un hasard ! Un coup de poker… et non pas dans l’esprit d’une révolution culturelle ou politique d’envergure. L’opposition fragile et embryonnaire était prête à discuter une alternance avec lui, si les militaires, inexpérimentés et révoltés sans doute n’ont pas été en réalité ceux qui l’ont poussé vers cette sortie incertaine pour le pays. Sans jamais prendre le temps de convoquer cette opposition et les acteurs politiques en sa présence, sans envisager de plans sérieux à la succession ! Ben Ali à été mis dehors pour le spectacle, pour rassasier les médias, et pour simuler une victoire de la démocratie encore inexistante dans le subconscient arabe !

    Laissez-moi vous dire que ce qui vient de se passer en Tunisie est non pas une victoire de la démocratie, mais un coup d’éclat suicidaire qui jette ce pays dans l’incertitude, et donne les armes à ceux qui convoitent ses richesses, pour sauter sur le butin.

    Complètement insensé et totalement amateuriste, la révolution arabe c’est du pipo ! Du cafouillage pour plonger ce qui reste de cette nation dans le chaos ambiant.

    Benji…démocrate oui, spectateur non !

  15. @ kb

    tu as raison, on ne sort pas indemne de chez toi mais quelle joie de s’y faire effervescer la cervelle 😉
    je viens d’ailleurs de prendre une revanche sur la stupidité empressée de mon correcteur orthographique en lui faisant valider le verbe effervescer….
    j’en profite pour te signaler que le gros mangeur de journaux en tous genre que je suis ne fait de moi qu’un journalier du temps qui passe, certainement pas le journaliste que tu prétends, la preuve je ne crois absolument pas dans cette théorie foireuse qui fait de la presse le quatrième pouvoir.
    si quatrième pouvoir il y avait, ça serait plutôt celui des Marchands, tu ne crois pas ?

    @ benji

    « haj makoumba », mdr ! tu n’y es pas allé de main morte mon cher avec le clan et l’arrière pays de ouattara ! j’ai trouvé admirable également ton cynisme pro gbagboïen 😉

    non mais ils font chier si j’ose dire ces pays pas foutus de faire cohabiter harmonieusement chrétiens et musulmans ! si seulement ils savaient s’y prendre pour faire régner la paix, la prospérité et la dignité, toutes choses cacaoesquement égales par ailleurs…

    bon, je vais plutôt aller me repasser l’intégrale Nabyl Lahlou, c’est peut-être gravement délirant mais au moins c’est du cinéma !

  16. Et voilà c’est pas que ça me passe au dessus mais ça me passe au dessus on devrais appeller ça le missionaire de l’information tellement ça me passe au dessus , bon maintenant que j’ai avoué mon libidin ego ça gratte un peu alors je me lance…

    Mittmitt oui ce jeune homme éterrrrrnel frrrringant habillé de petiteuh laiiineuh à fait là un grrrrrand compliment à la Nation Tunisienne : compliment public !! Oh combien rare (lucie se tient là béate les bras en crois) de leur avancée oh combien méconnue par nos instances dirigeantes…

    Aucun touriste ravi n’aurais pu avoir l’habitus de mitt mitt lui permettant ce compliment majestueux !!! Oh lui le grand neuveux du petit homme à la bibliothèque où je vous le rappelle même les arbres sont en cages…

    Reconnaitre l’exagèration dans la description d’une dictature univoque c’est aussi dire « hep les mec on comprend aussi pourquoi vous l’avez pas fait plus tôt… » M’enfin moi je dit ça , je pense qu’il a été conseillé…

    Sachant qu’il ne s’adresse pas principalement aux tunisiens qu’il ne peut pas les féliciter ni les conspuer je dirais qu’en rond de jambe c’est une très belle note technique mais en artistique faudrais vraiment qu’il fasse un effort car choisir comme fond le grand journal pour une intervention de cet ordre c’est peut être ne plus laisser assez de place à son interprétation… L’apatie nous tuera.

    heu kb c’est la 1ere intervention mnt je vais essayer de trouver la vidéo.

  17. ps : es qu’il a expliqué pourquoi il a annulé deux concerts de rock sur paris ?

    l’information me baise… ouioui elle me baise la preuve en vous écoutant sur ces pays je suis toute prête à me ranger à vos coté sans plus rien n’y comprendre…

    en ce qui concerne l’ovnd ce n’es pas autant de tps que l’on met à tendre l’elastique qui le retiendra quand il lache.

  18. aaah luce, l’information nous baise tous et d’aucuns se gargarisent, jasent et pérorent que tout cela était prévisible et que tout le monde (scusez moi mais moi je ne le savais pas !) sait, en effet, au moins depuis 20 ans, que la démocratie est en marche dans le monde entier. Non par le jeu du politique, mais par l’économie de marché
    c’est un peu comme si on nous disais « Révolution? attention méfiez vous des imitations » seule celle de 1789 est certifiée conforme au besoin égalitaire du peuple dans son entendement philosophique et que tout le reste n’est qu’une grosse magouille pour assouvir son besoin de puissance par l’acte d’achat…quitte à se transformer en vendu…et tout sera mis en œuvre, en remplaçant pierre par paul et ali par omar, pour nous le faire croire
    oui l’info nous baise tous et baisé pour baisé autant se faire payer non?

  19. on a pa cru tout dire l’asile poltique aurait il été prévenant…

    ou l’oeuvre d’un prévenu.

    dans un mondolitique il devrait être acceptable de changer de communauté corps et bien…

    dès lors que les lois appliqués sont l’oeuvre de cette commauntée

    je constat la ma résignation à changer icelle et donc mon accoutumance à ce lieu douillet.

    Femant oblivieusement ma gueule.

  20. Luce, j’aime ta trouvaille de « mondolitique « ….une contraction qui annonça la naissance d’un monde monolithique. Une ruche gouvernée par de sacrés bourdons :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s