Primavera…

Comme lorsque dansent les pissenlits soulevant tes mais haut, je rumine mes paroles qu’enracine ta gorge refoulant mes maux sur la dense farandole de tes conjonctions d’insubordination.

J’ai passé l’âge des rondes buissonnières qu’à l’école Manon  me fit lecture de ses rondeurs plus clémentes que les épines du souvenir. J’ai tant de chairs à gravir pour m’abreuver à ta source, tant de caresses à franchir, tant de pages à noircir en corps beau pour jeter l’encre à ton plaisir…

D’une voix de coq, tôt j’ai chanté ce matin comme un pendu sans ferme, un puisatier sans fille ou un boulanger sans femme. C’est combien te  dire l’impénétrable tristesse de la voie littéraire dans sa grande braderie de la mélodie du bonheur. Marie poppins ce matin est pute et le marchand de sable rien qu’une enflure et moi…pôvre de moi, j’écris comme je me masturbe, à grand foutre de mots ne voulant presque rien dire. J’éjacule mon verbe au méat de ton adjectif en criant des reins pour que filtre mon amour…

Ton terreau s’en chante à ma mort,  migraine mi raisin, où j’inhume ma colère des mauvais jours…et si enfant s’en vient, on l’appellera  printemps…

Publicités

8 réflexions sur “Primavera…

  1. Lucie sans son dans le désert ne savais que donner à manger à son âne de marri il l’avais épousé une première fois à la ville et une deuxième fois à l’oasis il ne l’avais reconnue ni à l’une ni à l’autre de leur épousailles et voulais la quitter pour se taper xena la lesbienne non coming outé de la tv qui rêvais chaque jour de gabrielle sans jamais lui dire que tu es belle.

    Alors lucis mis en scène sa mort et laissa crever sa descendance dégénérée pour finir dans une tombe sans nom avant la création des ogm.

  2. Luce…tu t’es gourée de post, mais ça ne fait rien puisque il est encore question de tombe et c’est là que l’on bouffe le mieux les pissenlits par la racine… 🙂

  3. C’est quoi ce printemps glauque kb, j’espère que c’est pas pour nous chasser de ton blog…:)

    Luce, tu n’as plus à t’inquiéter ou à te soucier de l’hiver…, détends toi, respire un bon coup de printemps… et tu verra, tout sera verdoyant, tout sera bon…

    qu’Allah en soit loué, il nous permet de vivre et de respirer en cette saison de l’amour et de la paix… souhaitons qu’elle soit ainsi pour tout le monde sur cette terre…

    et arrêtez de prendre mes com au premier degrès, sinon vous aurez affaire au fils de croa, le fils des âges farouches qui sommeille en moi :)))

  4. Posés sur l’image, les yeux votent pour l’amour et sa chaire …
    Déposé sur tes mots comme un dard sur ton étang d’arts, le regard si goguenard d’habitude se voile de pudeur face à la douleur de l’artisan.
    Je ne veux pas hélas (hennissement lugubre en fond de son) regretter que ce blog t’arrache comme s’il te disséquait des pans entiers de souvenirs qui, si finement « explosés », auraient mérité un chef d’oeuvre car je sais combien je serais navré de son absence.
    Tu te « brades » KB mais sans te brider et ton soupir nous déride au lieu de nous attrister. Quelle gymnastique !

  5. benji, ce glauque dont tu parles on appelle ça de l’art…mais je ne sais par quelle grasse tu le prends pour lard 🙂

  6. Aux yeux de ceux qui « savent », même si bridés d’avoir tant riz, je ne serai jamais bradé

    j’inhume mes prises de têtes, mes souvenirs qui piquent dans le terreau d’amour fertile de ma compagne où chaque fois je renais à la vie 😉

  7. … En parlant de souvenirs, on aura tous un en commun comme celui du puisatier qui n’arrive pas à oublier le premier puits où il s’est désaltéré. A chaque printemps il n’oublie pas aussi qu’il vieillit : « Qu’as tu fait de ta vie ? » lui chuchote la petite voix qui l’habite, « j’ai aimé et c’est déjà cela de gagné » murmure son etre en pensant à l’avoir de sa vie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s