Guère épais l’avenir…

« Quant aux facultés de l’esprit, j’y trouve, entre les hommes, une égalité plus parfaite encore que leur égalité de force. Ce qui risque peut-être d’empêcher de croire à une telle égalité, c’est seulement la vaine conception que chacun se fait de sa propre sagesse, presque tous pensant en être doté à un plus haut point que le vulgaire, entendez par là ; que tous les autres hommes, à l’exception d’eux même et d’un petit nombre d’autres auxquelles ils accordent leur approbation à cause de leur renommée ou parce qu’il y a convergence de vues entre les vues de ces hommes et les leurs. »

Hobbes, Le Leviatan

Il est vrai que nous avons tous, plus ou moins consciemment, tendance à commettre cet impair du « doctus cum libro » qui,  fort d’une connaissance « glanée » dans le livre du savoir au volume en éternelle expansion, consiste à considérer sa pensée comme étant la plus juste.

Cela ne serait pas trop grave, voire même bénéfique lorsque les êtres s’en réclamant, mettent leurs différences de potentiels au service du plus grand nombre, mettant ainsi en œuvre un élitisme « bienveillant »

Mais lorsque ce sentiment sert de prétexte à une minorité prédatrice pour s’accaparer l’ensemble des privilèges, mettre en esclavage une partie de la population et dévaloriser le peuple, il ramène l’humain à son ersatz originel d’animal appliquant un genre plutôt « discriminant » d’élitisme fondé sur la loi du plus fort.

Un élitisme primaire menant inexorablement à la multiplication de guerres fratricides, inversement proportionnelle à la raréfaction des ressources naturelles telle que l’eau par exemple.

Et de guère d’eau à guerre d’eau il n’y a même pas besoin de traverser toute une ère de l’histoire de l’homme pour en ensanglanter les pages…une guerre certainement humide côté hémoglobine et, contradictoirement, une perte sèche pour l’humanité.

sans doute sera-t-elle à qui « LIQUIDE » le plus…ce qui contradictoirement revient à faire mourir de « SOIF »…puisque il semble que l’on préfère  ici bas les grands MAUX aux petits remèdes…

Publicités

24 réflexions sur “Guère épais l’avenir…

  1. De réponse surfaite au terrorisme des « intelli gens », je n’ai à proposer que l’ermitage prés d’une source bleue mais de réaction à la probable disparition de l’eau potable, je ne vois que le vampirisme de « l’eau rouge » qui coule dans vos veines :))
    Billet pertinent et agréable à lire malgré son contenu hautement prémonitoire !

  2. Du Tolstoi dans le titre, du Hobbes en entrée qui nous rappelle que nul ne détient la vérité et n’est sage que l’altruiste, un peu de Talion -le bestial-en-nous oblige- dans le troisième paragraphe et le tout arrosé à cette chasse/moquerie à l’élitisme égoiste et arrogant.

    Bénite soit ton eau, frère Kb.

  3. Frère chloro, c’est bon de te revoir trainer ta soutane dans la kabbaye. Sœur kalimate n’est plus ressortie de son cloitre depuis que tu es parti et frère Yug s’est rasé le crâne en pénitence…mais il fait toujours de la bonne soupe à l’ancienne. Frère choufouni (alias benji) à trouvé la paix dans son heaume cavernicole sur le flanc de sidi chamharouj…

  4. Yug…j’ai bien peur que tu ne restes sur ta faim avec tout le mauvais sang que nous contraignent à nous faire les rituels en fourches Caudines voués à la modernité 🙂

  5. Kb, je « recherche désespèrément » canines creuses à louer, mon boucher dispose déjà de la liste de tous les « sang bleu » de la planète, offerte gracieusement par Le Sieur Forbes 🙂 Avec toute la moelle de bébé qu’ils se sont fait implanter à Cuba, ils seront autrement plus délicieux que les mets d’Amin Dada 🙂

  6. Bon là je faire semblant de comprendre alors qu’en fait si l’eau est bien en voix de disparition (d’ailleurs il y a déjà des musées de l’eau c’est vous dire ) on ne la remplacera pas par le sang même enrichi de moelle de bébé.

    A le rigueur par du jus de fruit qui pour sa production consomme plus d’eau mais surtout la rend potable.

  7. Bon là je faire semblant de comprendre alors qu’en fait si l’eau est bien en voix de disparition (d’ailleurs il y a déjà des musées de l’eau c’est vous dire ) on ne la remplacera pas par le sang même enrichi de moelle de bébé.

    A le rigueur par du jus de fruit qui pour sa production consomme plus d’eau mais surtout la rend potable.

  8. Oh zut j’arrive pas à faire ce que je voudrais c’est a dire quelque chose de puéril il ne me reste plus qu’a dire excusez moi.

  9. Ah oui une anexe dotique : j’ai appris ce midi que lorsque les populations souhaitant faire la traversée arrivaient au maroc il exixterais une subvention du parlement européen pour les en empêcher qui amènerais ces chasseurs de prime à les embarquer en plein désert pour remplir leur contrat. J’aimerais bien savoir le fin mot de cette histoire mourir de soif en plein désert pour avoir voulu toucher son rêve du doigt heureusement que moise n’a pas eu ce malheur vous imagineriez un monde sans ce qu’il en découla ?

  10. Je note une stagnation dans les thématiques abordées ici. Du sang neuf bon sang !
    Trouve-toi de nouvelles muses et bois leur sang 😀

    Non mais c’est quoi ce désespoir dans les derniers billets ?! :p

  11. Elite ou lumpen, peu importe: l’humanité est déjà parquée.
    Les bestiaux aux meilleures perspectives de rendement seront convenablement engraissés et abreuvés, les autres n’auront plus accès qu’aux terres dessechées, à une vie plus courte et plus infecte et iront finir tout ça dans des abattoirs moins grandioses.
    Oui, guerre de l’eau (depuis un moment hein, ceux qui se sont rendus dans les territoires palestiniens occupés l’ont vu, idem pour les réserves d’Indiens, les camps de réfugiés, etc et avant ça les Bantoustans), guerre de la croissance personnelle (si ton enfant n’a droit qu’a de la bouffe dégueu il va croître dégueu, ce qui n’est pas génial pour faire pousser des génies), guerre de l’air bientôt.
    Heureusement, il y a les blogs, facebook et itunes, pour oublier que la vie est réelle!

  12. ben écoute c’est là que toi et moi allons divergeant, c’est heureusement qu’il existe les blogs le net facebook et e-thune qui par l’occupation du temps d’inaction libéré par l’augmentation de la productivité nous amène à nous entremasquer nous entretutoyer et nous entretenir par nous même et non plus par l’apotre tv dispendieur de la bonne et belle parole, alors certes c’est le foure tout de la nombrilitée c’est aussi celui qui nous mène à nous trouver de plus en plus cons les uns les autres mais qui nous permet de justement prendre conscience de notre multitude de con en attendant l’heure de passer l’aspirateur. Le con(a)spirateur

    Quand tu regarde un programme tv t’a personne pour aparaitre en tête de ta liste ou en bout de ton billet t’a juste toi ton canap en amortissement et ton infusion en sachet triangulaire. noyé dans une barre d’immeuble ou grâce à la magie de la tnt et à la multiplication des chaines t’a de moins en moins de chance de sourire en entendant que ton voisin regarde pareil. Lui aussi sur son canap peut être déjà amorti avec sa tv écran liquide qui par contre elle lui coute 15,4% de plus parce qu’il la paye en deux ans. Deux ans qu’il est donc au final sur de vivre.

    En plus ces e-thunes ont permise l’apparition bien discrète de nouveaux bourgeois développeurs designer qui ont consciencieusement gardé leur discrette réussite à l’abri de la fin de la bulle internautique (pour les plus prévoyants) étant donnée qu’ils se sont grassement rémunérés avant la chute du marché alors certes oui beaucoup d’entre eux ou plutôt de ceux qui dépendaient d’eux ont péris avec le navire ou sont retourné à leur marasme premier.

    Bestiaux tombes et modes de vie:

    Ces différences seraient vraiment injustifiables si elles cohabitaient…

    Et ici elles le pourraient presque.

    Je te trouve bien génant quand tu dit que la croissance de l’enfant est fonction des moyens des parents car au final cela traduit une intériorisation future de son echec à l’élévation et donc la censure des ces futurs actes qui serons pourtant ceux de l’émancipation de la classe parentale car il est naturel pour l’enfant de franchir des limites dans son propre intérêt.
    Tu pense qu’un tourisme en schadenfreunde aurais de l’avenir ?

    On prévoirais non pas les sac à vomi mais les paquets de mouchoirs ?
    Ah oui se prendre pour mère thérésa pendant une semaine… Avant de l’inscrire sur son cv…
    Voilà pour moi ce qui est plus choquant que le fait que cela soit…
    Le fait que celà nous élève ou puisse nous élever comme si la misère avais elle aussi une rentabilitée…

  13. Et puis d’abotrd moi je voulais pas du tout dire ça non moi ce que je voulais dire c’est : c’est bientôt l’heure de l’apero.

    Alors bakalava bac qui vaut chiche je part au cap bille en tête pour finir par construire mon chateau en mode pisée sable et ciment vaut mieux que ment en (e)stable.

    ET puis si l’éducation ne vaut rien ; rien ne vaut l’éducation .

  14. voici une histoire d’eau (non il ne s’agit pas d’o) pour ceux et celles qui ont perdu espoir 🙂
    les gros et gras palmiers du coins se moquent à longueur d’année du palmier dégarni de la tête mais qui possède encore un brin d’espoir qui lui sort du tronc… et qui rêve encore de fonder une palmeraie 🙂 situé sur une dune aride et en retrait, le Palmier n’a même pas eu besoin de faire une prière, Allah est grand ! un chergui se lève à 6h00, saccage une palmeraie en route est venu déposer tout le materiel génétique nécessaire aux pieds de notre palmier chauve ! et puis comme les bonnes choses viennent ensemble, il a plu trois nuits consécutives sur la dune, et encore à tous les quinze jours pendants 9 mois de l’année… du jamais vu ! plus personne n’a cru que la dune deviendrait verdoyante et comptant pas moins de 3 centaines de plans nains !

    l’année suivante, c’est carrément une source d’eau qui a jaillit à quelque distance… et c’est mon arrière arrière arrière grand père feu banjo, bédoin, fakir, soufi, poète et mathématicien quantique qui fuyant sa femme (qui s’appelait aussi Luce) qui, crevant de faim et de soif trouva refuge sur la dune du bonheur, y éleva plusieurs chameaux, ensuites chèvres, ensuite moutons, qu’il dû donner en dot pour se marier avec lucie (la vraie, et pas la p’tite attardée retrouvée en ethiopie à qui on associe la naissance de l’humanité)…

    et donc de là est née un sérieux combat du mal contre le bien, puisque, banjo avait complètement oublié qu’il a eu des enfants avec Luce sa première campagne qui quelques années plus tard monta une armée et descendit au desert pour se venger.

    feu banjo qui avait repris des forces entretemps, et fort de son armée constituée de ses propres rejetons avec Lucie, 2500 filles et 2500 garçons (grâce aux dattes…j’vous le dirais jamais assez bande de nouilles qui me lisez), donc n’ont eu aucun problème a repousser l’ennemi

    or que cette victoire qui aurait dû arranger les choses de banjo à plutôt été l’occasion pour que Lucie se debarrasse de lui et le chasse de la dune en question, le traitant de tous les noms… bléssé par l’histoire de la première femme qu’elle n’a jamais su !

    feu Banjo ne se sentant plus en sécurité, décida de construire une arche et traverser l’atlantique, il prit le soin d’emporter avec lui des dixaines de plans de palmiers dattiers, sachant qu’il en aurait besoin s’il devait faire la rencontre d’une nouvelle race de femmes qui lui pardonnerait sans doute tout, et lui permettrait de recommencer à zéro.

    au moment ou il larguait les amarres, il s’aperçut qu’un déluge venait justement de recouvrir le sahara, et dans les vagues immenses, il ne put sauver personne sauf le fils de Luce qui accroché à un palmier à la dérive lui parut comme un bon présage…

    et ainsi fut le début de l’humanité… rendons grâce à feu banjo et ses idées positives qui ont sauvé le monde !

  15. bon, je vais me coucher là :))))) morale de l’histoire, il ne faut jamais desespérer 🙂

    les personnages de cette fiction sont purement imaginaires. toute ressamblance avec des faits, bibliques, personnels, ou pseudos suspects sur la toile sont pure coincidence.:)

  16. euuuh, ceux qui doutent de la véracité de la naissance du monde selon moi doivent savoir que ;

    1 – eh oui les femmes pouvaient avoir jusqu’à 50 portées par an ! tout dépendait des capacités de l’homme à suivre… ( ce qui explique les 5000 gosses eus avec lucie et qui hélas périrent ainsi que leur mère dans le déluge !)

    2 – le fils de Luce, bien que chetif et faible, pu lui aussi se reproduire avec les amazones qui ont acceuillis l’arche à bras ouverts… mais ses enfants tous périrent de la malaria… seuls les enfants de banjo avec xena la pin up des amazones, et avec en cachette quelques beaux spécimens de guerrières aux jambes d’enfer, et seins nus, survécurent et ont du faire le chemin inverse vers le sahara quand les choses s’y sont calmées !

    bonne nuit à toutes et à tous, et oubliez pas de manger des dattes… 🙂

    Benji someille dans votre subconscient est là pour répondre à toutes vos questions. composez le 1 800 benji sur le clavier de votre téléphone imaginaire, et je serais là pour vous 🙂

  17. 7didane…il n’y a là point de désespoir, juste du réalisme cruel. Il faut bien dire que chaque époque à ses cirques sanglants et si la Rome antique s’en prévalait les Babylone modernes ne seront jamais en rade…même si l’eau venait à manquer car la télé (comme le souligne Luce) sera toujours là pour assouvir le côté rapace de l’humanité.

    vu à la télé…

  18. Luce, la misère à bien une rentabilité le bonheur des uns faisant le malheur des autres et vice vachement versa dans ce que tu évoques si bien par cette trilogie de cohabitation

    bestiaux-tombes-mode de vie

    maintenant c’est vrai qu’il y a des auges plus fournies que d’autres mais avec la prolifération des OGM il faut tabler que d’ici quelques années le troupeau portera partout à travers le monde les mêmes stigmates en boursouflures spongiformes de ce qui lui restera d’appareil à penser…la télé étant là pour compenser le manque de neurone

  19. Benji fils de xena, je vois que tu as investi dans le commerce de datte et que tu utilise cet endroit comme plateforme publicitaire

    je t’envoies la note de frais…:)

  20. Benji, tu sais ce que je me suis entendu répondre au 1800 ? « Pour raison d’état, votre interlocuteur a été génétiquement modifié, prière vous présenter au commissariat pour interrogatoire ! »

  21. ha oui étrange moi j’ai entendu : « et vous croyiez parler à ulla petite cochone racrochez moi ça tout de suite et retournez faire votre bénévolat sensuel dans un bar ou tout autre lieu public »

  22. allons Luce! le bénévolat sensuel ne se fait désormais que dans les lieux de cultes. Même qu’on a intenté procès au Vatican pour excès d’altruisme dans l’expression de sa sainte sensualité.
    qui va payer la note de frais? le contribuable? l’ouaille? les tenanciers de bars et autres pourvoyeurs d’illusions sensuelles?
    tant de questions pour une si petite réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s