un homme à la mer

Il y a des jours comme ça, où chier l’amertume n’avancerai certainement à rien. Des jours lissés à l’ennui où l’on souffle des chimères sur les carreaux de la fenêtre et on les regarde couler d’un regard d’homme à l’amer.

Il y a des jours comme ça, presque par hasard, où l’on se met à penser aux falaises d’un presque souvenir qui ramène, une à une, ses passerelles en cordées de silence. Aux rochers acérés, aux objets qui tombent et à l’oiseau qui vole. J’ai appris, par la force des choses, à ne plus tendre  mes mains. Je les garde dans la poche, les poings fermés sur quelques restes de passé comme un numéro de pompiers sur les pages jaunes. Il y a le feu à la grange et je n’ai même pas envie de crier. J’ai tant de moissons dans le cœur mais que le silence à nourrir…et le silence ça n’a dans la bouche qu’un sans dit…

Ce qui est bien avec l’amer et ses vagues lancinantes c’est qu’on ne voit plus les bleus de l’âme

Il y a des jours comme ça à chier l’amer et ses bouées en souvenirs voués à la plus horrible des vies…celle de l’oubli…

C’est après qu’on devient constipé…..

Publicités

56 réflexions sur “un homme à la mer

  1. mum dit elle en tendant un masagrant fumant au thé amer du souvenir à en chier des bulles papale ou plutôt priapales se lie la plus sucré des douceurs leur partage et la réponse muette à une larme que l’on laisse couler est un mouchoir qui se tend sans un regard indiscret sur celui qui en a besoin.

    Alors à cette fenêtre ou ton souffle dépose une buée je te tend un masagranny chaud parce que c’est tout le réconfort que je saurais apporter.

    ça et le fait qu’on pourrais pisser sur la grange en attendant d’être con et typés.

  2. Luce, merci pour le strabisme discret au moment de tendre ton mouchoir :)))je t’inviterai bien à pisser un broc 🙂

  3. Il te fallais donc attendre un témoin . 🙂 je peut qualifier sans prendre partie , sans mauvais jeux de mots..

  4. Et ici on peut poster depuis son téléphone ça change quand même bien de ce qu il est possible. De faire par la bas et que cela nous apporte t il si ce n es la banalisation d’ un reseaux de même que l augmentation de la population banalise l autre le soi et permet tout a la fois les pires exes et les plus poses confidences. Alors qu on se glisse autant de jeux de mots que de Plate banalité un petit soupson d’ ego essayant d’ eclairer ce qui dans l ombre fait défaut dans la banalité quand perdus sous sa faux l on c’est laisse sceller

  5. bon…faut que je me dépêche de répondre avant qu’un témoin ne se pointe pour me faire passer pour un Ego sans trique !

    Luce j’ai plus de cœur que d’ego et la banalité me fait mal aux tripes ce qui souvent me fait chier, de manière diarrhéique, ma foi en l’homme

    mais tant que la femme existe, même avec un téléphone, rien ne sera tout à fait banal…..

  6. Tout ça pour un broc sans trac .. Je vais finir toquée si je craque car sans croquer je serais parques mais en croquant je serais tarte.. Alors troquant on se feras broc contre des excuses plates.

    Ha que j aime cette douce époque ou l’on dirige un portable du doigt mais ou l on use des capotes.. Enfin bref vivement que je me taise avant son me reparle de misstically

  7. c’est ce que j’appellerai du broc à braquer le doigt sur la touche de la cachette…là où l’ombre des mots, même en capote, jouit la connivence du troc entre parques relevant la destinée humaine d’une tarte à la crème

    des fois je me demande si t’es pas aussi un peu anglaise de la clé….

  8. L ombre des mots joli euphémisme . Surtout pour parler de l embalage qui préserve du liquide issus du solide . Et la je pourrais me lamenter du fait que c est ce qu il ya a de malheureusement de plus solide chez vous mes cieux… De la même que se sont malheureusement bien souvent nos fesses qui sont notre partie la plus généreuse . Ouhlala quels qualifiquatif attributifs …

  9. c’est là qu’il para ses tas môles d’un phare ajout pour qu’à sa jetée elle accoste son regard des jours noueux en travers de gorge…
    dénoue ton corps sage, je te dé-cerne sous les cieux la palme de mon pied pour nager à l’anti biotique
    je suerais dans ton sillon….

  10. Atributs auraIs suffit (désolée je ne me relis que rarement en général âpres intervention de leblase ) hum je ne sait pas si vous connaissez loveconfident le site qui permet de partager les mauvaise experiences en matières de rencontre et peut être ainsi les éviter a d’autres en notant les pseudo des hommes et pourquoi pas femmes malhonnêtes …

    Désolée vous ne répondez pas alors je m étale depuis que je lis ce site g l impression d’être soit trop naïve soit trop cruelle n y aurais t il aucun témoignage d’ évolutions de relation « normale » ? Oui en memetemps ce n es pas le but du site quoique … Love confident étais censé aux départ permettre aussi un accompagnement mutuel . et pas seulement une mur d’explosion de galère alors outre le fait que g la bas le même pseudo que sur la plUspartdes quitte jte rencontres qui m’empêche de m y sentir comme chez une copine ( la c le momen ou je me fait l effet d’ une larceneuse (larcin) en plus les conseil sont tout doux et prennent pas vraiment en compte notre identitee… Car non je vais pas rester a me celidebattre…

    D’ ou la drague du vieux le vieux est a la fois sur de lui car ayant roule sa bosse et a la fois remis en cause par le bonheur marital de sa génération souvent le vieux drague alors qu il est par ailleur engage en cela il est difficile de le différencier du goujat et est l inverse du timide qui lui ne s engage que sil est drague

  11. Mon corp n es ni sage ni a Ferrer il est a celui qui sans rage sait m humide lier il est même aux plus débauches offert car enfin l’on le sait le renard repus ne tuerais pas une poule .

  12. Quand il a le poulailler . Sans rire un conseil de papi dans un de mes fantastique harlequin : prend un de bau hé ma petite ce sont ceux qui lorsqu ils se rangent font les meilleurs maris. Fin de citation

    Si j avais l occasion j expliquerais a l’ auteur que pour être marrie parfois il suffit effectivement de se dEbaucher mfin parfois ….

  13. je ne sais si je dois prendre ce dernier commentaire comme une gifle sur ma joue blême de goujat (c’est connu, les goujats ne rougissent pas) ou si je dois le prendre comme une tendre caresse sur la joue fripée du vieux pépé aux yeux humides et à la voix chevrotante d’un crapaud moribond :)))

    dans ce port de la rencontre je ne drague pourtant que les mots….

  14. Et parfois un fois son bonnet lance par dessus les moulins on se dit qu il vaut mieux leur Peter la gueule une fois pour toute a ces moulins ou éviter d’ opiner du bonnet ou encore ce reconstruire un chapeaux car l honneur comme toute chose ça se cultive et sa se veuille et ce n, es pas a la preniere fenaison que l on dépècerais le mieux .

  15. * veuille n importe quoi je voulais dire l honneur se cultive et se ceuille.

    D’ ou la question pourquoi a ton foutu le feu a la grange ?

    Je ne sait moi même sil s agit dune caresse ou d’ une tape car non la giffle ce n’es pas mon truc.

  16. Vieux pépé … Qu es qu il ne faut pas entendre ha oui j allais oublie tu sait pourquoi les jeunes filles draguent les vieux car le féminin de pépé c pépettes … 😉

  17. tient un souvenir cuisant … Mum il m en faudrais aborter des envies pour n avoir plus a m en délester la cocotte certes a son importance mais un feu nourri ou un feu doux ? Un ragout une un saisie a points..

  18. j’aime bien le saisi à poings…celui qu’on ne veut plus lâcher ou plutôt qui ne veut plus nous lâcher. Un souvenir d’amiante, ignifuge, qui même au bruleur reste saignant comme une blessure….

  19. La nouvelle cuisine c un peu comme une nouvelle rencontre c toujours cher et on a faim en quittant la table mais bizarement hé n ai pas encore trouve le guide michelin de la cuisse légère de grenouille.

  20. Anecdote tout recente un 40enaire Europe de l’est venu sûrement négocier ces agneaux me laisse une boite vide de cigare avec un généreux pourboire ainsi qu un numéro inscrit au dos… Aurais je du m’inscrire au menu pour un frotti ou ne suis je que menu frottin méfiante du hasard .

  21. 40 ans ma mère ma dittu sait a cette âge la cette différence d’âge tu vas finir infirmiere mais oui maman mais tu sait a 20 ans on a pas forcément envie de commencer infirmière …

  22. Et si 30 ans alors la c le ponpon tu te retrouve barmaid psyquiatre phisiologue jje vient de relire ton dernier com saignânt a poing et pied lies et je me demande si de ma chair tu traite ou si la conversationa suivit le cour que je lui croyais prendre celle ou l on parle de soit.

    Les mots amants oui ; les mots aimant ?!

  23. ha ha ha…

    ah les infirmières…je les ai toujours trouvées comme des « entraineuses » …vers l’eau delà…

  24. Luce…tu ne fais pas partie de mes souvenirs alors prend les mots comme ils viennent…juste un enchainement qui nous lie l’instant d’une page qui malgré sa blancheur nous pousse à tâtonner, sans arrière pensées, juste pour tenter de toucher la mie de l’âme sous la croute des maux…

    quelle piètre image donnerons nous si j’étais infirme et toi infirmière ? 🙂

  25. Et ces points de suspention qui sont le sable où sont enfoui tes sabots.

    enfin bref nous creusons nos tombes où sont enfouis nos secrets…
    pourrais dire le psychianalist

  26. Belle question, trop détachée du réel pour que je prenne plaisir à y répondre mais si tu étais infirme ce serais une faute professionnelle pour une infirmière alors si tu étais infirme peut être je démissionnerais… ou alors je mènerais un kidnapping.. ou me mettrais je au trafic d’organes… pour déshabiller pierre et habiller paul.

  27. 🙂

    viens ici autant que tu veux, je te promet que je n’aurais pas le mot baladeur même si j’ai parfois le verbe leste…

    quant à mes sabots…je ne garantit rien…:)

    je me suspend aux poings dans ma poche

  28. désolée ce n’étais pas une réponse mais après l’angine …

    oui effectivement…

    seulement l’une est explicite et l’autre implicite en cela cela change tout.

  29. attention fillette…ton langage se clarifie au fil du temps

    ta guérison serait-elle au bout de mon infirmité? 🙂

  30. ouhla ma guérison quel vilain mot mieux vaut un bon grain qui oxygène l’eau et fait remonter les bancs qu’une mer d huile où l’on ne pêchera rien…

  31. tout à fait

    je remplace donc guérison par guéridon…on pourra mieux jouer à esprit es-tu là? 🙂 🙂

  32. Ouijah nous jouerons au ouijah le non bah existe aussi c est un jeu très simple on fait comme side rien…

  33. Oui da n’a guerre et da guerre aux rip pour cultiver nos dons m enfin quelle phrase absurde le don ne s
    e cultive pas mais par contre c est son partage la manière de la présenter de l amener a des visée non plus divines mais tripaliere voire trop paliatives du manque réel de don qui lui est l’acte spontané donc ce qui se travaille n’es pas le présent mais bien sa présentation.

  34. Esprit es tu la j ai beau être une femme légère je ne suis pas évaporée 🙂 je suis plutôt poreuse .

  35. Comment Qualifier un homme qui en
    chaîne envie de fellation et chienne : zoophile. Comment disqualifier un homme qui a envie dune pipe et aime te voir baver ? Si tu connais la réponse je t’engage !! Vu l homme en question un Cdd devrais suffire et vu ma tronche je dirais un cheque emplois service …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s