Faux fuyant…

A la recherche du faux fuyant-toile d’anne-marie cardinal
a la recherche du faux fuyant-toile d'anne-marie cardinal

Boire l’infusion aux lèvres de ta bouche ?

Que la lune se fasse belle à l’étoile en suspens dans tes prunelles. Dans mon regard ce soir l’amante est douce et l’amour dans ta couche n’est qu’allusions. Je raviverais tes cendres mon souffle ardent. Je serais sandre, poison dans l’eau de tes illusions retrouvées. Perdu entre tes bras tu seras tendre à ma raison…

Je viendrai ce soir, comme un printemps fleuri, souffler ta peine qui se morfond dans l’âtre de ton cœur. Mon partir n’est que saison. Une porte qui claque sans raison. Je suis le vent qui hurle sa chair perdue entre les heurts qui nous séparent…je viendrai ce soir, ma source vive, boire l’aube de tes prières

la nuit se fera éternelle…

quand chaque soir tu m’impartis et que je pars à moi-même.

Eternise ton reviens…
Prend tes jambes à mon cou
et fuyons vers demain

kb…pas de glace…en réponse à  Waaayli

Publicités

4 réflexions sur “Faux fuyant…

  1. sacré kb, quand tu veux, tu peux ! très beau… rien à dire, je ne sais pas ou tu cache tout ça ! allez tu mérite de vivre un autre 50 ans rien que pour ça… à condition de rester sage, et ne pas faire de bêtises les weekends :))

    mon cher kb, quand je serais Calife des Califes, Emir des terres et des océans, tu sera mon ministre de la poésie, au service de mon harem dispersé sur terre…! et pas touche à mes femmes ! je te castrerais pour m’en assurer :))

    longue vie a kb !

    Psst ; Waayli, là franchement, si c’est à toi que ça s’adresse, tu devrais être déjà tombée dans les pommes ! :)) les paroles de kb relèvent de la provoc qui conduit à l’orgasme ! ce satanée kb mérite d’être pendu pour promesses non tenues aux femmes !

    allez bon weekend et bonne nuit… Benji.. nostalgique :))

  2. Sans connaître Waayli, aux bras fins et ondulant comme de longues algues protectrices, sans avoir entendu, dans les braises rougeoyants ses cris déchirants, sans avoir reconstitué ses chairs éparses, sans avoir observé dans l’iris de ses yeux le Big bang initial, la déflagration procréatrice, sans avoir plongé mes mains dans l’onde fraîche et désaltérante de sa fontaine, sans avoir pu mesurer la peine infinie qui semble la composer, on se prend à rêver, à croire qu’un jour peut-être, chacun occupé à chercher des mots si doux pour sa chacune et réciproquement, les hommes et les femmes de cette planète auront d’autres préoccupations que de se pourrir la vie du matin au soir, du lundi matin au dimanche soir, du 1er janvier au 31 décembre…
    Pourvu seulement que l’infusion en question n’accumule pas les vertus dépuratives du houblon de la réglisse et de la verge d’or réunis.
    Allez, bon ouiquenkb

    PhY

  3. décidément Benji tu me sous-estimes! ce n’est pas parce que je suis fluette que je ne sus-porte pas bien son poids! :)) enfin celui de sa plume qui est loin d’être légère j’en conviens… et d’une finesse inouïe certes!
    ceci dit je pense avoir moi même une plume orgasmique quand je m’y mets et je l’ai même pâmée à maintes reprises, il mentirait s’il le niait!!
    alors qu’il s’attende à mes représailles! et conseil: pour ton harem prends moi! je t’écrirai tes poèmes et je ne toucherai pas à tes femmes :))

    Phy: faut qu’on fasse un peu connaissance pour que je te laisse plonger ta main dans ma fontaine :))
    finalement il me force la main ce satané kb! j’écris la peine d’une femme à l’envie vengeresse et lui veut me remettre à roucouler une passion occulte et me traiter de cuculapraline après!

    et si je ne me laissais pas faire KBida… un bras de fer?

    waaayli… qui l’aime méchouie 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s