Haïkus de l’été…

des cils graciles
aux craies ions se dessinent
à nez lumière

que l’eau s’endorme
sous une lune de loup
la chèvre machouille

danse l’arbre au vent
le tambourin s’emballe
la mort se fatigue

chants de cigales
au doré des semailles
août lève le voile

les amours s’envolent
au gré des cheveux blancs
septembre s’étire

kb…5/7/5 impair et passe

Publicités

4 réflexions sur “Haïkus de l’été…

  1. Bonjour à tes cigales qui orneront de leurs chants tes siestes méritées.

    l’assidu…tjrs sous le charme

  2. les amours s’envolent et le temps nous vole des passions consumées..pourtant je consomme encore et toujours vos délicieux dires, qui au gré du vent du passé, ma joie exquire…

    te rappelles-tu de la passionnée oumelghit?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s