Lutte au pic de l’esprit

utopie

« Il arrive qu’un individu utopiste devienne idéologue: c’est ce qu’on appelle un opportuniste ou un chercheur essoufflé. »

El blase, l’ancien texte a m’an

 

L’esprit est bizarre…enfin quand je  dépersonnalise la tournure de cette façon en évitant toute attribution pronominale, ce qui fait encore plus bizarre (louche dirons certaines mauvaises langues), c’est que presque inconsciemment je pense en fait à la bizarrerie du mien. Mais avouez que réussir, par je ne sais quel encore plus bizarre processus réflexif, à déjouer ce clivage narcissique refusant l’autocritique, me fait retomber tant bien que mal sur les pieds de la normalité, certes à l’intelligence bien plus supérieure à votre propre conception de la normale (l’Ego à fleur est quand même tenace) et c’est sans doute cette faculté qui vous rends si avenants à mon égard et fait que vous acceptez sans trop rechigner mon baratin…en plus simple vous sentez, sans arriver à l’expliquer (ça serait trop vous demander je sais…) ma patte blanche…élémentairement reformulé : je vous inspire confiance ! Et là, pour une rare fois, vous n’avez pas tort…le professeur tournesol ne l’aurait pas expliqué mieux que moi….

Je disais donc que l’esprit …MOOOn esprit est bizarre. Quand il est fatigué, après une longue journée de phosphorescent labeur, au lieu de rechercher l’évasion dans la plage « dim » en délestant quelques fonctions annexes, il s’en va en surrégime farfouillant dans un énième questionnement qui ne vous vient à vous que lorsque vous êtes en pleine communion avec la cuve des toilettes…c’est vous dire combien il vous faut pousser – à la veine bleue-  pour pouvoir égaler les hauteurs de ma « full thrust »… à la différence que chez moi le résultat s’apparente à l’ère des lumières par la luminosité de la réflexion et chez vous à l’ère de bronze par la défection d’une engeance du même du nom.     C’est ainsi donc que dans un grand moment de lassitude j’en arrivai à conceptualiser la perception de la clarté de mon discours dans les tabernacles de vos englués esprits (lecteurs ! n’allez surtout rien imaginer de dépréciatif car je vous aime comme vous êtes…si si, je vous assure ) comme relevant de l’utopie et c’est là que l’esprit…MOOOn supérieur esprit prit un chemin de traverse qu’emprunte par habitude  le subconscient pour se révéler à je-nous en lapsus pitoyables. Mes certitudes (elles ne sont pas nombreuses pourtant) m’ont tourné en bourrique sur les dos d’âne chaotiques et cahotants de la pensée sans trouver ce putain de fil conducteur pouvant relier ces morceaux éparses et fossilisés de ce que je tentais de conceptualiser. Pire même, et cela se révéla à moi presque dans l’horreur du constat. Etais-je en train d’idéologiser l’utopique en tentant de vous imposer ma vision des choses ??

L’idéologie ne serait-elle en fin de compte  que l’engeance avortée d’une utopie?

L’utopie finit-elle, par manque de souffle d’idéalisation, par s’accrocher à quelque concept aussi mal interprété soit-il pour se légitimer ou, dans une moindre mesure, se mettre à portée de tir pour pilonner les barrières cartésiennes de notre esprit?

Cher lecteur (tête basse et main sur ton épaule dans l’expression ultime d’un « je compatis » car je sais qu’encore que tu ne va pas  me comprendre), mon esprit, même avec ses béances aussi multiples que les grains de sable dans les engrenages d’un char en marche sur Bagdad (ça ne l’empêche pas de rouler vois-tu…par idéologie dirons certains…par utopie dirons d’autres…pour retarder le règne en maître du nucléaire et profiter un peu plus longtemps de ce bon vieux fioul dirais-je) accepte difficilement de fixer l’idéologie comme limite de l’utopique sous prétexte d’un manque de clarté dans son idéalisation.

Maintenant si l’action utopie perd des points sur le marché de la bourse des valeurs « humaines », nous ne pouvons imputer si légèrement cette dévalorisation à la représentation intrinsèque de son sens premier (pour la majorité utopie est synonyme d’irréalisable) mais plutôt à la dévalorisation de l’humain lui même. Dévalorisation calculée à l’aune, dégressive, de la justesse perceptive des valeurs universelles.

En fin de compte l’utopie n’est pas le but…c’est juste un moteur (je dis ça pour vous remonter le moral)

Morales de l’histoire : l’idéologie de l’homme c’est l’utopie femme :))…comme quoi on en revient toujours à la crêpe ;))

 

Kb…otorhinoidéologiste

 

 

Ps : un grand merci aux établissements Leblase d’avoir soulevé ce questionnement

 

Publicités

20 réflexions sur “Lutte au pic de l’esprit

  1. ça me rappelle Bergson (dans ce que je n’aime pas…faut pas se leurrer :p)…et j’ai mal à la tête!!!

    Houda…ou quelle est bête ou quelle est bête!

  2. Je revois là un de ces héros inconnu, Hippolyte dans « Chienne de vie » si ma mémoire est bonne. Pour lui la Morale est d’abord une « morale de proximité »…au delà de la cellule nucléaire » les proches, point de salut, que la jungle…!!! L’Utopie? Non merci il a déjà donné!disait-il…

    Lg Hyperglandémique

  3. bonsoir les tous beaux 🙂 (et belle houdac!)
    tu sais kb que je l’ai toujours sur la pointe de la langue ma réponse… mais il te faudra venir la chercher :p
    qu’on se calme! il sait ce qu’il a à faire le pas géant!

    jamalus au passage: vive le Glandissime!!!!
    mwah

  4. Je tiens à préciser que le commentaire qui va suivre s’adresse avant tout aux graphistes de wordpress en signe de protestation !

    En fait kb, je crois que je t’aime bien ! t’es un brave garçon, un peu tourmenté, mais rien de grave tout de même…, euuuuh, il n’empêche qu’il y a juste un truc qui soit grave chez toi, et c’est d’avoir ce malencontreux et satané déséquilibre hormonal qui fait que tu ai toujours ce foutu dard bien dréssé, et ça ne s’arrête pas là ! car ce qui sera toujours mal perçu de ma part, c’est aussi le fait que tu veuilles le planter dans le postérieur de la première victime qui succombe sous ton charme et qui dans un excès de confiance, te propose de se pencher pour que tu vois la couleur de sa culotte, histoire de te faire une fleur et d’accorder son humeur colorée avec ton humour savant et abstrait ! erreur fatale, car comme il a été clairement démontré dans le dernier documentaire national geographic que la tvm à reçu entre autres subsides de sa consoeur zdf et traduit en arabe classique; dans la steppe africaine, l’enthousiasme de la victime est souvent le seul espoir de son assaillant !

    m’étant enfin décidé à soummettre l’intégralité de tes textes à un detecteur à mensonges, puis à une batteries de tests psycho-mecano-maniaques, il s’est avéré que tout ton baratin c’est pas que du Marketing, c’est pire c’est de l’hypnose dirigée à distance à la foule de demeurés que nous sommes et que tu prends pour cible ! ton savoir-faire repose finalement sur la technologie embarquée à bord d’un bateau usine consistant en un sonar ultra puissant émettant à de très basses fréquences, et agissant directement sur une espèce pélagique à chair tendre qui ne se contentant plus de brouter des algues saines, poursuit son foutu instinct qui la mène tout droit vers tes larges filets confectionnés dans ton matériau fétiche étant la matière fluo de 1 million de bikini récoltés dans les moussems et souks hebdomadaires friands en lingerie 100% acrylique, et recyclés en filet de pêche à petites mailles interdit par toutes les conventions et les lois ! heureusement que Wikipédia est là pour nous remémorer nos origines abyssales à temps et rendre tout espoir d’infiltration de tes ondes jusqu’aux abysses caduc et voué à l’échec… certains d’entre nous faisant partie de la catégorie abyssopélagique, aucune lumière ne pénètre nos profondeurs, nous sommes aveugles et albinos, et nous communiquons par des ondes dites éclairs, impossible à détecter à ce jour et j’inclus Waaayli dans cette même catégorie J))) mais malheureusement pour les autres espèces de la zone épipélagique, mésopélagiques et bathypélagiques, vivant nettement au dessus de nos contrées, ayant le feu au cul et adorant se faire traverser les fesses par un fil fluo et dont tu cherchera toute ta foutue vie le bout ( le fameux bout du fil dont tu arrêtes pas de nous parler ), je disais donc, malheureusement pour cette espèce, ton sonar à un tel effet sur elle que ça ne m’etonnerais pas de voir un jour sur ce blog le commentaire de chakira ou de britney spears, tiens ! ou l’empreinte postérieure de Nancy Ajram J)))

    Bon ben, soyons francs, et discutons business ! ton commerce ne nous dérange pas du moment que tu tiens ta boutique correctement, on s’en fout que tu payes ou pas le loyer, ou que tu sois dûment inscrit à la patente. ce qui importe pour nous c’est que ton étal soit visible, et on te demandera pas de changer de produits et nous vendre des légumes, on avoue s’être assez bien accommodé de l’air que tu nous vend, tu ne cessera donc pas de nous vendre, et nous d’acheter car figures toi que s’il y a un marchand de baratin chez qui on a pas envie de marchander, c’est bien dans la boutique web à kb, et qui plus n’arrête pas de changer de vitrine, de décor et d’adapter le rayon vents et le rayon pets au grès des saisons ! au fait, dans à peine 3 mois ça sera Ramadan encore, tu peux donc déjà commencer à confectionner tes textes chebakiya, et on te promet d’être là au rendez vous ! J)))

    dernière confidence, je t’avouerai courageusement, que ton enseigne comble un besoin assez spécial chez moi, et ça reste un besoin qui est non négligeable, c’est celui de me sentir idiot au moins une fois par semaine en venant en pèlerinage chez toi ! dans un souci de préserver mon équilibre psychique je dois dire, les temps ayant changé, chacun puisant son équilibre là ou il peut… mais rassures toi, le besoin de se sentir idiot n’augure rien d’intelligent chez le fournisseur de ce service, il s’agit juste d’un besoin de mise à plat de la fréquence ayant constaté que tu as éteint les radios et rompu toute communication avec la réalité, depuis que la standardiste halima t’as refusée une invitation à la crêperie du coin quand t’as eu 40 ans J)))

    tiens ! et si tu demandais aux autres quel besoin exact ils cherchent à combler en venant chez toi ? waaayli, cute, dima, et les autres, dites à kb quel genre de besoin il comble chez vous, il vous dira quelle espèce pélagique vous êtes ! J)))

    Voilà, j’espère que nos amis de wordpress savent maintenant ce que je pense de leur graphisme fait maison, et qui leur a coûté certainement une fortune, en plus des experts en tous genre qu’il ont grassement payé pour se payer leur tête, et leur confectionner des espaces de commentaires en gris clair et gris foncé pour faire high-tech zaama ! haha J)))

    psst Marjie s’il te plait, est ce que tu veux pas changer de sujet, ou de coupe de cheveux, ou simplement aller au Hammam et y créer un conflit dégénératif qui puisse se régler dans un commissariat ? afak…sois sympa, rassures toi toutes les filles et les garçons ici savent que tu est la plus belle, la plus intelligente, la plus koulchi dakchi que tu veux ! :)))

    Benji…koulchi dakchi du fond du coeur ! :)))

  5. marjie est ce que tu es capable de comprendre le message que je t’adresse,
    juger sans connaitre c’est un peu comme se chier dessus…ça donne chaud mais qu’est ce que ça pue…

    excuse kb,

  6. benji…s’il existait un titre honorifique pour le meilleur commentateur je te l’aurais fait tatouer en lettres d’or sur la fesse gauche de ton auguste postérieur…la droite croulant déja sous tant d’innombrables distinctions :))))
    continue à sévir de la sorte

    bouchra…je t’en prie…bessehtek ! :))

    waaayli…wayli 3la venir la chercher !

    glandu….abuse pas trop du régime…personne n’est à l’abri d’une hypoglandémie

  7. […Mais dis moi où est ce que t as appris tt ca ?]

    jamais je ne trahirais les secrets de la roture :)))

    kb…de la cour des miracles

  8. Benji, meilleur commentateur et en plus la fesse gauche tatouée ? tu y vas fort Kb, tu y vas fort… Pourquoi pas un ouissame alaouite pendant que tu y es !!!

    Benji, pourquoi je viens me torturer les méninges chez Kb en le lisant ? parce qu’il ne peut pas se passer de ma lecture.

  9. L’utopique sur un topic…

    mon esprit m’a piqué et je peux dire que ça a lutté!
    mais faut-il être simplet pour reconnaître le suprématie du maître des lieux… nous surplombant de sa hauteur comme de sa suffisance intimidante quoique culottée, effrontée allant jusqu’à tripoter nos cerveaux pour en jauger la teneur en neurones fonctionnels autre que dans les le système végétatif qui fait de nous consommateurs de ses propos savamment servis à la bande de diarrhéiques de la bêtise que nous faisons???? :))))

    non je ne suis pas simplette! simplement simpliste dans mes propos, dilettante dans mes engagements, volage de mes pensées et fuyant les engrenages intellects comme les rouages avec d’autres esprits tourmentés qui mériteraient bien d’être roués de coups de langue ou, pendant qu’on y est, de piques de l’esprit!!

    alors oui j’ai lutté! mais comme dirait le CROCO de Benji : ça ! ça n’augure en rien d’intelligent … (Cf. Dissertation Benji sur le besoin humain de se sentir idiot)! alors me gardant de tomber dans l’auto-déppréciation pathétique de certains qui les enfonce ou , que dis-je, les remonte plus à la surface accessible selon la magnifique synthèse du grand Benji ( et ce n’est point panégyrique réactif), alors j’ai pris le temps de mûrir mon missile :p

    maintenant ce que je ne comprends pas (j’en vois des sourcils se surélever me signifiant : parce que tu as compris quelque chose ?) c’est ce questionnement direct, qui égoutté de ce bain de délire et de tournure visant à discréditer nos faibles capitaux intellectuels, demeure plus banal que l’évidence… La vérité de Monsieur LAPALICE dirait ma mère…
    naît de mon cerveau, assez légèr mais plus gris que blanc :)), une question engendrée par les propos gargantuesques du géant : c’est à moi que tu parles mec ?!!
    Je plaisante !:))))

    Ma question est la suivante : l’escapade de ton esprit dans les méandres philosophiques a-elle été engendrée par quelque événement précis (récent) ou est-elle simplement éructation d’un surplus de festin élaboré dans les cuisines de Leblase ? :))))

    [Etais-je en train d’idéologiser l’utopique en tentant de vous imposer ma vision des choses ??
    L’idéologie ne serait-elle en fin de compte que l’engeance avortée d’une utopie?
    L’utopie finit-elle, par manque de souffle d’idéalisation, par s’accrocher à quelque concept aussi mal interprété soit-il pour se légitimer ou, dans une moindre mesure, se mettre à portée de tir pour pilonner les barrières cartésiennes de notre esprit? ]
    Utopia n’étant née que de l’imaginaire de l’Homme ? Je dirais qu’à chacun son utopie, tu pourrais donc idéologiser comme tu veux, tu peux être sûr qu’il y en a qui ne suivront pas forcément, heureusement qu’il y a Benji :))))
    Ton utopique est effectivement donc fruit de Ton idéalisation (moi suis tentée de dire carrément sophisme mais le mot, bien que très bien placé, a pour moi une consonance désagréable.. et pour toi aussi je le sais :s)… je ne parlerai pas de manque de souffle d’idéalisation, puisque chacun idéalise dans le sens qu’il veut !(tiens pour exemple prends un homo et un hétéro :))), je dirais plutôt que chaque esprit idéalise selon son capital en névraxes et selon ses espérances puis idéologise selon ses capacités à convaincre, dans ton cas embobiner.. :))) (me camelas hombre !)
    Ceci dit je suis d’accord avec toi, l’utopie ne peut être but puisque la notion même d’utopie telle qu’elle a été crée dans l’esprit mortel réfute la notion de possibilité de concrétisation… vu de cet angle il semblerait que, finalement, nos moteurs gaspille l’essence (et les sens) sans espoir d’arriver à bon port…
    Mais faire suivre que l’idéologie de l’homme c’est l’utopie femme est bien prétentieux de ta part :))))))
    On pourrait dire le contraire aussi mais à quoi bon se crêper le chignon (ou le toison ;)) avec le géant…
    Alors là si je suis passée à c^té, achève moi pour la dignité de mon âme :)))
    Benji, merci de me prendre dans ton abysse (ça m’a fait voler !!!) :)), suis effectivement du signe de Poissons mais tu viens de me rappeler mes origines et je ne manquerai pas d’y revenir me ressourcer auprès de toi !
    Waaayli Exocet (poisson volant)…

  10. En commençant la lecture de ce comm qui s’il était écrit d’une encre azur aurait certainement fait dans le grand bleu (même benji le dauphin y était), j’ai d’abord haussé un sourcil…oui, oui ! chez mon affable personne l’étonnement se manifeste avec la retenue des gens d’esprit ayant longuement fréquenté les salons byzantins d’un club des anciens d’une grand école où le summum d’un éclat de rire se traduit par un « hum hum ! » de circonstance édulcoré d’une surbrillance fugitive (10 lux pendant 2.3 secondes) balayant en diagonale (comme dans la présentation power point du dernier bilan de la cour des comptes) l’iris contracté d’amusement du sus œil sous l’arqué sourcil

    Puis au fil de la lecture j’ai haussé mon deuxième sourcil, ce qui du coup allait laisser tomber indubitablement ma mâchoire inférieure (heureusement j’ai des bretelles synaptiques) devant la panégyrie perfide de l’effrontée auteuse venant tâter la couenne d’un dire que je voulais abscons dans une pure tradition kbangaise, poussant ainsi l’utopie, en ronronnant et sortant ses crocs, à prétendre m’avoir cerné, fait lever les bras et baissé mon pantalon pour dévoiler au grand public meuglant son accord en « encore ! encore ! » (bon là je fabule un peu car le grand publique se limite en fait à quelques zèbres, deux ou trois biches, une hyène quand même et une demi douzaine de drôles d’oiseaux) tout le ridicule du petit moteur qui m’anime.

    J’avoue que j’eus (concentré bleu) d’abord peur, mais en lisant la suite j’ai constaté que mon système anti missile à bien fonctionné et que la salve, si pourtant bien dosée au départ, n’en explosa pas au moins au delà de mon périmètre létal. Je continuais donc, heureux comme avec une femme…puisque c’est de femme qu’il s’agite, à lire en tambourinant des doigts, signe de grand regain de confiance acceptant quand même, puisque le désirant utopiquement, qu’un impromptu et non moins sagace dilettantisme aie réussi à vous dévoiler mon nombril…clap clap clap madame )

    Je vous dis quand même (notez au passage l’estime que je vous rend…je ne donne ce tuyau qu’aux gens profonds que j’apprécie)pour voir le reste, « persévérez ! »… et plutôt que d’essayez de faire tomber le haut, essayez plutôt d’élever le bas…les vues en contre plongée d’un moi géant est à la mesure de mon utopisme ))

    Une tite question tout de même…aspireriez vous aussi,tel benji, à quelque distinction princière tatouée sur une tendre page de votre histoire ?

    A cela je ne peux que répondre que vous êtes sur la bonne voie ))

    kb…le grand marqueur

  11. hehehehehe
    j’y suis presque Kabélidé anglais… j’y suis presque…

    sais-tu que c’est un certain rendez-vous (manqué) à la capitale des Doukalas qui a écourté l’épanchement de ma cervelle en ébulition sur ton propos effervecent? :)))
    j’ai arrêté du coup ma masturbation cérébrale pour avaler ma cervelle ayant rebroussé chemin à regret sans jouir de la satisfation de te voir, bouche pendouillante (bretelles zygomatiques? c’est plus anatomique :))!!

    après avoir été ta muse là je t’amuse… je vais ruser pour ne pas rater ma cible la prochaine fois et je peux te dire que ça sera mortel… autrement :)))

    sinon, j’aimerais bien qu’on débite, moi des conneries et toi de la… mes rimes me perdont un jour…
    moi des conneries et toi de ce sujet philosophique qui m’ébouriffe les nevraxes :s
    il est évident que ton but premier était de faire dans l’abscons (comme tu aimes cracher), mais je sais que j’ai baigné dans la mare du Loch et que j’ai été pas loin de sa planque… alors éclaire ta profondeur que je puisse approcher la bête sans essayer de me bouffer ou me lècher la cervelle comme tu fais avec certaines de tes proies :)))) (l’hyène!! trop drôle!)
    ne sois pas abscons (pour ton plaisir visuel!) et apaise mon agitation intellect (entre autres :)))

    pour ta question: laisse mes tendres pages indemnes… les tatoos- aussi nobles soient-ils- risqueraient de marquer à vie la fesse de mon histoire :)))))

    waaayli qui se démarque….

  12. […mes rimes me perdont un jour…]

    des fois il fait bon se perdre pour mieux se retrouver 🙂

    kb…prêté pour un rendu

  13. Pardon Kb, c’est juste pour tranquiliser ma conscience et aller de ce pas me reposer en profitant de bonnes vacances bien méritées :

    Je tenais juste à présenter mes sincéres excuses à Sophia qui j’espére me lira et les acceptera aussi sincéres sont les miennes.

    Pour celles ou ceux qui viennent de s’abonner à ton intéressant fil, ou plutot aux brebis galeuses ou égarées qui viennent agrandir ton cheptel, la problématique des interférences négatives durent depuis longtemps et je crois savoir que j’en étais, entre autres, une des causes de par mes mots regrettables, un jour de l’année dernière.

    Voilà qui est fait de mon coté en souhaitant que la reconnaissance de ses propres erreurs est une valeur humainement universelle. Les mots, parfois, sont souvent plus cruels et blessants que des raclées physiques barbares.

    « Ce qui me RUINE c’est que je ne sais pas NUIRE aux autres » dixit lambdaoui…

    dima…anti-lynchage

  14. dima…ça n’a plus grande importance maintenant.
    personnellement je ne pourrais jamais répondre à l’insulte par l’insulte. J’avais donc décidé d’ignorer et de laisser faire mais vu que cela portait préjudice à d’autres j’ai décidé dorénavant de sucrer tout post insultant.
    Personnellement je ne me suis jamais permis de débarquer dans l’espace de quelqu’un pour me mettre à torpiller de la plus basse façon tout ce qui bouge dans le coin. Aussi tolérant sois-je, aussi ouvert d’esprit que je puisse être je ne puis permettre ce genre de manifestation chez moi…voila…en général je n’aime accorder trop d’importance à ce genre de comportement juste pour ne pas l’encourager mais là il fallait que je le fasse au moins pour cette fois
    Dima s’il t’est arrivé de répondre parfois avec véhémence tu n’a fait que répondre légitimement à des attaques irrespectueuses de toute forme de civilié…c’était ton choix, je ne le juge pas mais je ne l’encourage pas :))

    kb…le bosco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s