quand l’huile s’engraisse…

parlement

«le taux de renouvellement des parlementaires au maroc est élevé »

 

Saad alami-ministre chargé des relations avec le parlement

 

Et côté relation, celle-ci semble plutôt avoir le vent en poupe pour tourner à l’idylle et ce n’est pas les parlementaires qui feront la fine bouche en venant cracher dans la soupe. Estimant qu’ils n’ont jamais si bien mérité leur nom d’huile (vu le prix de celle-ci au rayon), ils voudraient voir leur mandat prolongé, sous l’impulsion d’un ministre conciliant, à perpétuité.

Normal me direz vous ! Le ministre défend le gouvernement, les parlementaires défendent leur croûte en prenant quand même le sacré risque de croupir sur leur sièges…car tout cul posé sur un siège de fonction tend immanquablement à s’y souder…mais au fait ! Qui défend le peuple ? Je serais cynique sur ce coup. Je dirais les vieux croûtons qu’il trempe dans la soupe vu le prix de la semoule…comme quoi il n’y a pas que ça qui est élevé chez nous. La connerie, tout comme le prix de l’huile, n’est pas à plaindre non plus…

Rappelons quand même et à toute fin utile que les meilleures plaisanteries restent les plus courtes…

 

kb…rongeur

Publicités

Une réflexion sur “quand l’huile s’engraisse…

  1. pendant que le peuple souffre de lumbago, les parlementaires se construisent des bungalows :)))
    à ce train, je crois qu’on verra bientôt des ex parlementaires chômeurs manifester devant le parlement !

    reposes bien kb et bonne semaine mon brave !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s