j’ai des on chez les pas nous…

« L’enfer c’est les autres » disait Sartre…et les autres c’est « ON » seriez-vous tenté de me répondre onanique puisque dans onanisme il y a l’on de la onte… et ça ne servirait à rien de mettre ce H qui enfume l’esprit de tout le narcotique de son mutisme.

Personnellement je dirait que si ON c’est les autres et bien les autres c’est CON…pas tous les autres bien sûr, puisque dans les autres il y a aussi NOUS mais bon, comme dans les NOUS il y a aussi des ON bin il se trouve qu’on (.non là il me faut être plus précis et ne pas me fondre dans le on) je reprends donc : bon comme dans les NOUS il y a aussi des ON, bin il se trouve que nous, et là veuillez me pardonner les ON qui pourront malencontreusement se glisser dans ce nouant pronom, c’est les uns et les autres….aaah les UNS ! là où il passent les autres ne repoussent jamais leurs ON…je suis sûr que mon coco de copain n’avais pas pensé aux uns en écrivant son petit billet adressé plus aux autres qu’a nous. NOUS, ces UNS des ON plus beaux plus grands et plus intelligents que ces PAS NOUS plus cons que ON que l’on chasse allègrement.

Le problème dans ce safari aux confins de l’onanerie c’est qu’a force de voir que des PANOUS dans le grand troupeau des ON, on finit par se tirer dans les pattes du NOUS qui restons l’ON de l’AUTRE.

Moralité : quand le NOUS NOUE, le ON délie !…si bien que l’AUTRE en dit LONG..

Kb…le grand JE

ps: billet réponse à celui de mon ami Laroussi « même pas mâle« 

Publicités

18 réflexions sur “j’ai des on chez les pas nous…

  1. c’est le genre de post qui me transforme en hérisson ! c’est scandaleux !je lis , je re-lis !j’hoche la tete histoire de me dire , que oui , j’ai compris , mais NON ! Dans NON il y a ON !Pendant ce temps, l’élite se délecte !soudain najlae débarque & nous dit de quelle élite ON parle !Dima vient NOUS expliqué que NOUS, ON est l’élite !c’est sans compter sur la furtive intervention de chloro : vive les rapports Gagn-ON / Gagn-ON !Alors qu’imane NOUS lis…-ON- silence,Loula(du passé simple LOL) distribue des Mwah!les flux se suivent…mais NOUS,ON n’est pas couché !—-P.s: c’est ok pour la buche ?

  2. juste un bisou pour déclarer une guerre pacifiste aux autres, dont le grand « toi »____$$$$$$$$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$_____$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$_____$$$_______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$________$$$$$$$$$___ ____$$$$$$$$$$_________$$$$$$$____ ____$$$_____$$$__________$$$$$_____ ____$$$_____$$$___________$$$______ ____$$$$$$$$$$$____________$_______ ____$$$$$$$$$$____________________ ______________________$$$$___$$$$__ _____________________$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$$$$$$$$__ ________$$$____________$$$$$$$$$___ ________$$$_____________$$$$$$$____ ____$$$$$$$$$$$__________$$$$$_____ ____$$$$$$$$$$$___________$$$______ ___________________________$_______ ___________________________________ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$______________$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$$________$$$$$$$$$___ ____________$$$_________$$$$$$$____ ____$$$$$$$$$$$__________$$$$$_____ ____$$$$$$$$$$$___________$$$______ ___________________________$_______ ___________________________________ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$_____$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$_____$$$_______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$$________$$$$$$$$$___ ____$$$$$$$$$$$_________$$$$$$$____ _________________________$$$$$_____ __________________________$$$______ ____$$$_____$$$____________$_______ ____$$$_____$$$____________________ ____$$$_____$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ______________________$$$$$$$$$$$__ _______________________$$$$$$$$$___ ________________________$$$$$$$____ _________________________$$$$$_____ __________________________$$$______ ___________________________$_______ _______________

  3. … comme ça, tu me réponds chez toi. Et chez-moi, bien sûr. Mais, c’est pas grave, fais comme chez-toi. Bon, je vais être bref, car ON va en faire tout un plat. Cela dit, quand ON me cherche ON me trouve. Non, bien sûr, je ne parle de TOI. Je parle de toux ces .ONS, ces sales .ONS qui me pourrissent la vie. J’essaye quant à moi juste de le rendre la pareille (pas l’appareil, celui-là, je le garde pour MOI). Pour revenir à mes mes ONS de mon billet, entre toi et moi, je ne fais plus différence entre EUX et CEUX que tu sais dont je parle dans le dit-billet, je veux-dire, dans l’écrit-billet. Maintenant, comme j’ai souvent dit, quand j’écrit un billet, tout n’est pas dit. Et dire que j’allais être bref. Bon, ON s’appelle et ON se fait une bouffe ?ML…On n’est pas un JE

  4. bélier> tant va le hérisson scandalisé qu’il ne se pique…et allons soyons pas de bois, va pour la biche :)))moony> j’aime ces combats pacifistes où les râles hurlent au plaisir plus qu’à la mort… et tant va la brise au coeur qu’elle ne me biseML> attention! tu ne médiras point à mon propos devant le micro de sana car je passe juste apres toi…et tant va le mâle à la radio qu’il se le disedima> c’est ça…à l’autre…:)))

  5. anonyme> le ton n’a pas d’odeur…enfin si…mais moins que le hareng donc si t’es pas dima t’es certainement l’autre :)))

  6. ben tu vois pas besoin de penser à fernande pour…un tablier blanc qui sent le suppot d’eucalyptus suffit :)))tu comptes rester logntemps dans l’arrière boutique??kb…en beaume aussi

  7. Tiens elle est là, juste au dessus de moi. J’espére que tu vas bien. Je ne savais pas que tu aimais etre à califourchon 🙂Kb, je vois que tu me conjugues au féminin maintenant et donc je t’avertis que je ne commenterais ici ou ailleurs qu’avec le pseudo d’origine.

  8. Y a un dicton marocain (je dis pas proverbe car contient pas de ON) qui dit : ON ne change son ami que par plus mauvais.Un dicton que j’ai jamais aimé placé pour sa nullité. Mais je le trouve maintenant très à propos et con-vient mieux à ce que nous vivons. ON (les autres et moi, du même bord) avait tant décrié, dénoncé avec ou sans bruit l’ére Basri. À cette époque, le makhzen était cohérent avec lui-même, n’était pas schizophrènique. Il disait ce qu’il faisait et faisait ce qu’il disait. Les temps ont changé et le makhzen, via un glissement identitaire, s’est glissé dans un état de schizophrénie chronique. Désormais, Le nouveau concept de l’autorité consiste à dire ce qu’on va pas faire et faire ce qu’on va pas dire… Et la déception continueSEM… en voix off

  9. Le pauvrissimo, il est au fond du trou. J’ai du le raisonner la dernière fois quand je l’ai rencontré. Il n’arrive pas à s’expliquer ton absence blogosphérique. Il faut dire qu’il s’attache vite fait et bien fait. Pour l’instant je lui sers de confident et d’oreille à défaut qu’il te lise de nouveau ici et derrière le comptoir ;)dima…fidélement votre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s