causette au présent

Je parle
tu réponds en souriant
il hoche la tête
nous crions
vous vous demandez pourquoi
elles s’humectent les lèvres…



kb…l’infinitif

Publicités

20 réflexions sur “causette au présent

  1. Pourquoi cette question ? La confiance te fait-elle défaut ?Es-tu bien équipé d’abord ? Si c’est oui, l’hésitation n’a plus sa place dans le monde d’aujourd’hui. Je t’encourage vivement d’y aller et même à plusieurs reprises jusqu’à l’assouvissement de tes rêves les plus fous.Tu deviendras un autre homme mon ami !

  2. Crier famineCrier au scandaleCrier un ordreCrier de plaisirplusieurs sortes de cris. L’essentiel c’est de crier. On en sort soulagé.

  3. C’est plutôt caritatif et c’est au conditionnel présent, dépendamment de la livraison ou non livraison des grandes oeuvres photographiques qui tardent à arriver à bon port.

  4. C’est joli. Ce n’est pas énigmatique comme le sont parfois tes vers. Je n’ai pas besoin de me creuser les méninges. Ce ne sont pas des tartines à la nutella et de la marmelade comme dans certains écrits poivre-salés soutenus par une hypocrite lecture aux yeux bleus. C’est juste du pur Khaldoune. J’apprécie, je déguste, je me régale et j’en redemande…chloro…pour le rappel

  5. Tu veux dire quec’est la condition de la causette d’aujourd’hui :tu parles, elle s’humecte les lèvrespendant que moi, vêtu de lin blanc,je hoche la têteet les gens qui valent les gens crientJ-99 sans diminutif

  6. « les gens qui valent les gens » c’est un peu comme si victor valait l’hugo…pratt du nom…remarque par le plus que parfait du texte de l’un et le passé antérieur du coup de crayon de l’autre on rendrait un bien bel hommage à la métaphore dans un chaleureux présent :))vivement J-99 pour que je puisse t’offrir un rouleau parfumé :))

  7. Suis d’accord avec Chloronyme, tellement d’accord que je me demande si je n’ai pas raté quelque chose de ton texte…Fhamator en inversion de sujet.

  8. Kb, tu te refais une virginité ? 😉 depuis le temps que j’arpente tes plates-bandes permissives, je ne suis pas étonné.J’ai cherché dans ton grenier « Le Cuistre et Le Paltoquet » et je n’ai trouvé que dalle. J’en ai besoin : il y a mon psy qui me conseille de me le farcir une ènième fois.Par avance merci.

  9. chers ami(e)s sachez que je ne boude personne et que c’est plutôt la liberté du temps qui me boudeML> ça aurait été plus que parfait si t’avais respecté le je tu il elle nous vous ils…mais comme tu ne seras jamais un suiveur docile je dis c’est parfait comme ça…au présent :))bétaoui> à toi qui sent la chloro je dis que tu en arrivé à confondre le chplouc avec l’ancien forum où toi et moi taillons bavette épistolairement…j’avais usé de cuistre et paltoquet pour prendre la défense d’anissa lors d’une agression choufounesque et malheureusement à l’époque je ne conservais pas les écrits cependant, et cela va sans doute te réjouir, j’avais remodelé ce même texte pour rentrer dans le lard d’un journaliste « bien pensant » sous le nom de vulcain que tu peux retrouver sur le lien suivanthttp://www.usfp.ma/dialogues/read.php?f=1&i=16196&t=16196docteurho> te bouder?? que tu serais boudin je n’arriverai pas à le fairemoony>tout vient à point pour qui sait attendre…et je te sais sage :))anonyme> tu sais bien que j’adore le yaourght bulgare :))

  10. On veut du boudin, du boudin du boudin !Nous adorons le boudin halal ou pas, charnu et bien potelé. Nous avons faim et nous ne sommes pas exclusifs au niveau chair. Dans nos tranchées, abandonnés que nous sommes, chair à canon qu’ils ont fait de nous, nous pensons qu’au boudin et nous sommes jaloux des réformés soit disant estropiés parce qu’ils sont oisifs et se pavanent dans les bras des boudins.On veut du boudin, du boudin du boudin !Nous faisons la guerre pour faire plaisir à Clémenceau et à son boudin. Nous nous sacrifions pour la Gaule et nous avons la gaule. La trique nous malméne et nous pensons qu’au boudin. La vignasse adoube notre faim. Nous savons que nous serons des gueules cassées mais nous atténuons notre frustration avec l’envie du boudin.On veut du boudin, du boudin du boudin !Il est de nous qui ont été fusillés au chemin des dames. Nous avons oublié nos noels et nos fetes d’antan. Nos fréres les goumiers et tirailleurs de l’Afrique du Nord nous secondent. Nous haissons la guerre. Nous n’aimons pas la haine des hommes. Nous pensons à nos terres, à nos femmes et à nos enfants. Nous pensons que vous etes bien au chaud et nous dans nos tranchées nous puons sous les tirs des mortiers germaniques mais nous nous régalons avec nos envies du boudin. Que le ciel vous pardonne ! On veut du boudin, du boudin du boudin !Poilu…les brigades du tigre

  11. Vulcain, je te promets qu’il y a des fois on souhaite etre tabassé par tes mains musclées et délabrées, qui ressemblent à celle de mon grand-pére fellah et 3ouroubi de naissance, plutot qu’etre mis à nu par tes mots ou ta plume à la langue pendue ;)Tu torches bien les popotins des cuistres et des paltoquets. Et à défaut de flatter ta croupe émotionnelle permets moi de m’incliner, non sans faire attention à tes envies empruntées jadis à Bacchus, et te dire chapeau Vulcain ;)chloro…Cuistre ou Paltoquet ? allez savoir !

  12. Nari nari si choufouni venait à te lire : ça sera ta fete kbyieb !Choufouni est comme les Femmes fontaine. Quand il commence tu ne peux plus l’arreter.dima…reconnaissant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s