Blogoma mon amour…

« Les blogs n’ont pas pris au Maroc car les gens ont du mal à exprimer leur individualité. Le souffle leur manque. On lance un blog, on commence par “je m’appelle Ahmed et j’aimerais dire que” et on abandonne son blog aussi vite qu’on l’a créé. Les jeunes au Maroc ont en fait un simple outil qu’ils utilisent de manière mécanique. D’ailleurs, partout dans le monde, les blogs sont en recul sur Internet. Ils n’ont pas été l’outil idéal et final de la communication comme on l’avait cru. »
Tarik Essadi (www.emarrakech.info)

Si l’avenir s’annonce plutôt morose pour la blogosphère marocaine je crois que ça n’est pas là un phénomène particulier lié à l’identité nationale mais bien un phénomène mondial. En fait Tarik Essadi ne fait que s’aligner avec la perception universelle du moment par rapport à ce phénomène enfanté par internet. Beaucoup ont parlé d’une fin des blogs à l’horizon 2010 et le plus étonnant dans tout cela, c’est ceux là même qui vantaient les mérites du blogging en le hissant sur le piédestal de l’alternative idéale à une monopolisation de l’information par des grands trusts.

Alors ? Lequel des discours croire ?

Aussi, j’achoppe, et dans une grande mesure, lorsque l’on dit :

« Il fallait que quelqu’un ose le dire: les blogs marocains n’ont pas du tout réalisé leurs promesses initiales.On a beau cultiver un rêve mais la réalité est toute autre.
Serait-ce la fin de la blogoma? En tout cas, plusieurs choses sont à revoir, y compris certains mythes qu’on a, de bonne foi, cultivé
. »

Il n’y a jamais eu de promesse de la part de qui que ce soit ni de quoi que ce soit lorsqu’à démarré le phénomène blog et que toute projection futuriste émise par un X ou Y ne peut être assimilée à une promesse générale à tenir ni à une ligne de conduite universelle quant à la raison même du blogging.

Le blog est avant tout « liberté d’expression » et prétendre que « plusieurs choses sont à revoir » enferme le blogging dans une ligne éditoriale pensée à l’avance par une élite.

Quelqu’un peut-il dire actuellement « voila comment il faut blogguer ! » ?

je ne le crois pas et je ne l’espère pas. Chacun est libre de le faire à sa manière tant que c’est en respect d’une vision universelle du droit et de l’éthique.

kb

NB : posté initialement chez Othmane en réponse à son post « serait-ce la fin de la Blogoma »

Publicités

15 réflexions sur “Blogoma mon amour…

  1. je n’ai jamais compris cette envie de vouloir anticiper l’avenir du blogging..la fin du blogging pour 2010..et même si c’était vrai ben alors !! 2007 c’est un contexte, 2010 un autre..en 2010, que le blogs saturent, lassent, que ça devienne ringard, dépassé..donc ça deviendrait pas un plaisir, y aurait plus envie de bloguer, pourquoi donc s’en inquiéter ??..ce serait dans l’ordre des choses..une comparaison me vient à l’esprit, c comme le mec, qui se fait du soucis à propos de sa libido dans les 10 années à venir, en pensant au plaisir des années en cours qu’il risque de perdre..mais alors !! dans 10 ans, il y aurait pas de plaisir, mais en même temps, plus envie, hania, pourquoi s’en faire, autant la ranger et dormir tranquille, des tracas en moins..et s’adonner à d’autres plaisirs d’un autre registre..pourquoi cette rigidité à vouloir faire durer les choses telles qu’elles sont ??..plus de blogging en 2010, on trouvera autre chose..peut être même que c’est une bonne chose pour ceux qui sont devenus des « no life. ».sinon, de quelles regles on cause ??, tout le plaisir du blogging réside dans la liberté de s’exprimer chacun son rythme, son parler, ses sujets, sur la blogoma, il y a des gens qui postent deux fois par jour parfois, d’autre une fois par mois, on va quand même pas se forcer..non ?

  2. Bonjour KB et Imane,Le blog ne peut par définition répondre à des critères établis pour la plus simple raison qu’il dépend uniquement de la ligne éditoriale de son auteur. Il y aura certainement d’autres plateformes et les utilisateurs en feront d’autres lieux de communication vers les autres. Le charme du blog c’est cette fenêtre ouverte vers d’autres univers (pour l’auteur), mais aussi la visite de ses derniers par les visiteurs. Je ne suis pas de celles qui jugent la qualité car cela est autant subjectif que choisir un livre ou un film. Disons simplement que nous sommes tous différents et que nous avons besoin de ce vent de diversité pour communiquer et échanger.Dès le moment qu’on commence à établir des règles autres que celle de la netiquette, j’ai personnellement tendance à voir ailleurs.La liberté commence par donner aux gens la chance de véhiculer leurs pensées (tant que cela respecte l’intégrité d’autrui), le reste vient car faut pas prendre les gens pour des canards sauvages.Mwah

  3. « …D’ailleurs, partout dans le monde, les blogs sont en recul sur Internet. Ils n’ont pas été l’outil idéal et final de la communication comme on l’avait cru« Je ne crois pas trop à cette affirmation mais peut etre que son auteur oublie ou omet que le net est en constante évolution et que de ses moyens peut surgir un nouvel outil de communication plus efficace et plus attrayant que le blogging mais jusqu’à preuve du contraire les gens sont plus portés à communiquer à travers leurs blogs qu’à « la ranger et dormir tranquille ». Par contre ce qui fait peur c’est cette inconscience de se constituer une vie virtuelle en paralléle et que certains malins y voient un moyen pour s’enrichir. Il n’y a qu’à s’intéresser au projet « Second Life »…dima…simple commentateur

  4. Pour être honnête je viens de creer un blog, et pacque je sais pas vraiment promouvoir un blog je recrois rarement des commentaire. Et si sa continu je vois vraiment pas l`intert de le garder. jai une question pour MA ROQUINERIE c`est stupide mais bon-comment ta fait pour faire parti des « Agreagateur des blogs marocain »? j`aimerai bien en faire parti.

  5. Loula> le mien pardi! :)))Dima> effectivement Dima, il y aura toujours quelques opportunistes pour tirer profit de la déraison humaine.N’a-t-on pas vendu des parcelles de terrain sur la lune?

  6. hamza daoui> Je te souhaite la bienvenue sur la blogoma et sans doute veux tu dire comment fait-on pour se faire agréer dans l’agrégateur?ben tu n’as qu’a aller sur http://www.maroc-blog.com/annu/ et soumettre ton blog.Une fois répertorié dans l’annuaire des blogs marocains, chacune de tes mises à jours apparaitra dans l’agrégateur

  7. Je pense que l’intention de départ de ceux qui ont lancer l’idée(dans l’hexagone) que la fin du blogging approche à pas de géant , c’était de démotiver un maximum d’internautes d’inscrire le blogging dans leur habitudes et par ricochet,annihiler la futur fort probable force de frappe d’un contre pouvoir cyber militant !Sinon , Je mate C’est tout !

  8. C bon, c pas la fin du monde, je savais que j’allais manquer a la blogoma… Ok je reviens, ne vous en faites pas…Ct la minute blonde a la bsima… Qui est loin d’etre blonde :)KB: g finit ma torture… Ca a duré exactement 46jrs 😦 en espérant que ca ne se reproduira pas…

  9. bla sebbat> Tu sais ! c’est pas con ce que tu dis là. C’est même la plus probable des raisons Bsima> c’est bien! on pourra maintenant passera aux choses sérieuses:)))

  10. Bonjour si KhalidMême si l’acte de tenir un blog ne va pas demeurer éternellement,Le blogging(comme action) ne s’arrêtera jamais, il s’est même transformé en standard sur le web d’aujourd’hui, plus démocratique et moins hermétique que les supports classiques.Mon billet relatait une décéption personnelle, un état d’âme qui m’a poussé à réanalyser pas mal d’aspects dans mon aventure numérique.Même si je publie encore d’une maniére profuse sur un certain nombre de supports électroniques ou autre, j’ai choisi volontairement d’arrêter d’une maniére temporaire l’alimentation de mon blog personnelUne décision prise essentiellement pour revoir et faire mûrir certaines de mes positions antérieures.Et croyez moi ce recul m’a permi de revoir à 180° le texte de mon billet (à prendre au conditionnel en tout cas):Le bloggeur marocain est victime d’une grande désinformation, comment espérer de lui analyser une information qu’il ne posséde pas!!Le blogging va s’arrêter, oui c’est inéluctable même, mais il ne va pas disparaître, il revêt actuellement diverses formes dans ce qui peut être assimiler à la réalisation de la promesse originelle d’un Internet démocratique ouvert à Monsieur tout le monde.Le prochain blog day (oui, il y aura probablement un cette année ;))sera peut-être une occasion pour analyser la totalité de ces constats.PS:Le blog day sera probablement à Tanger (rien de décidé), j’espére que tu pourras me contacter prochainement pour plus de détails

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s