Camarades morpions, adhérez aux parties !

Défendre l’illusion d’avoir un jour crié « démocratie », le verbe disparate et des éclats en bouche. Dans l’irrésolution d’un cœur vaillant cherchant tutelle, privé de corps et de raison, avouer son crachat aux choses vaines, la conscience au Moulinex tâtonnant le jus frileux du cœur.
Aller redresser le tort, soulever son futile et sa sacrée parole. Pourfendre les mensonges gérontocratiques jusque sous la cape de leur trône.
Je cracherai sur leurs tombes quand la douleur du souffle dupliquera le noir dans la doublure de la nuit.
Je crierai du large, comme un capitane, sur les ondes primaires d’une radio sans fil.
Mais quand viendra l’heure de vendre la putain, je marcherai absent dans ma composition jusqu’à la fente béante de la connerie, et morpion morbide, j’y glisserais son âme pour y avoir cru.

kb…morpion Posted by Picasa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s