Automne

à la feuille qui tombe frêle
soupirent les matins d’automne
neigeant nos rêves
aux fils des cheveux blancs
la vie si brève
s’annonçait longue pourtant
leurrée de sons de grève
d’amours chantés
au vol du goéland

© kb

 Posted by Picasa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s