Le Nationalisme

C’est très con ça le nationalisme…surtout quand il est perdu d’avance
c’est tellement con que dans une profonde réflexion provoquant une violente turbulence dans mon cortex cérébral, une conne de vague synaptique vint à s’échouer jusqu’à l’autre rive de mon moi, là où se planque ma libido dans le cul de sac de ma prostate et devinez l’effet…
sous la secousse tellurique pensitive il se produisit une de ces lumineuses réflexions, une aurore boréale que seuls les grands esprits connaissent et que souvent ils confondent avec orgasme…les pauvres …bref j’en vins donc à conclure ceci :

« la testostérone est au discours nationaliste ce que l’amour est au discours humaniste « 

…bon je disais ça histoire de dire kek chose…la chaleur sans doute 🙂

kb…humain testostéronique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s