Sale temps pour les héros et hérauts pour les sales temps

« Le maréchal Ameziane était un homme honorablement connu et respecté au Maroc, et ne voilà-t-il pas que certains veulent lui reprocher d’avoir été officier dans l’armée espagnole, d’avoir participé à la guerre civile dans ce pays, et j’en passe… […]Lire l’histoire par le petit bout d’une lorgnette politicienne est une supercherie; plus, se draper dans la morale en proférant un mensonge historique est une escroquerie. Et plus encore, ce dénigrement sert à dénier aux Marocains le droit d’avoir des modèles, le droit de se donner des héros… ces pierres avec lesquelles on construit les sociétés humaines. »

Abdelmounaïm DILAMI –
L’économiste édition du 22 juin 2006

Drôles de temps que nous vivons là ! Aller chercher les héros dans les pages sanglantes de notre histoire n’en est pas moins une supercherie de plus où certains hauts voltigeurs de l’inconsistance veulent, en chantre de l’héroïsme, s’approprier une mémoire collective de plus en plus conciliante à passer l’éponge sur les exactions d’un passé qui persiste à s’accrocher.
Vu à travers leurs lorgnons de barons hongrois, Sharon et Gengis khan ressembleraient comme jumelles à Jeanne d’arc.
Si c’est avec ces pierres que se construisent les sociétés humaines, il est tout à fait normal que nous soyons si « stone »

Kb…le tof des héros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s