Gardons le fruit dé..fendu

L’homme se trouve au point d’intersection de la dimension horizontale et de la dimension verticale. Vivre sa condition humaine, c’est intégrer les deux termes de cette incarnation et cheminer par les étapes de l’horizontale pour atteindre successivement les différents niveaux de la verticale.

Nous avons pourtant souvent tendance à les opposer comme s’il pouvait exister une spiritualité qui ne s’inscrive pas dans la matière.

Etre debout entre ciel et terre, c’est être l’arbre qui s’élève d’autant plus haut que ses racines plongent profondément en terre.

Le plupart d’entre nous se sont trouvés baignés dans une interprétation des écritures qui assimile la chute au péché de chair.
Nous aurions pu rapporter de la « médersa  » (catéchisme pour les non musulmans) la petite histoire d’Adam et Eve qui, à la suite de zestes déplacés, eurent à faire face à de gros pépins…Il eut été plus logique alors d’évoquer l’orange plutôt que la pomme!…la pomme cependant , nous livre, par sa structure, d’autres informations symboliques qu’il est intéressant d’observer.
Chacun sait que l’on peut couper une pomme selon deux axes, horizontal et vertical.

Curieusement, c’est lorsqu’on choisit la coupe verticale, qu’apparaît la forme évocatrice de la chair… chacun peut y voir sans craindre de passer pour un individu à l’esprit mal tourné, la réunion de deux cuisses arrondies qui s’écartent sur un calice suggestif. Le fruit découpé selon son axe horizontal laisse apparaître les pépins savamment disposés en étoile à cinq branches, noble représentation de la connaissance.

Manger la pomme, c’est obligatoirement nuire à l’intégrité de l’ensemble en annulant un des axes par la scission en deux.Se couper de la relation à la terre, à la matière, c’est se couper de la relation à la vie. Se couper de la relation au divin, c’est « s’encapsuler » dans son corps et emprisonner son être essentiel.

Etre humain, c’est tenir ensemble ces deux axes en s’unifiant intérieurement pour ne pas être dans une chair sans esprit ou dans un esprit désincarné.Dans ce travail d’unification ou de réunification, fleurit la véritable synthèse, source d’élan créateur, de développement du potentiel humain et d’accomplissement de l’être. …

gardons donc le fruit entier…le fruit dé-fendu

kb…que certains trouveront bien pomme!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s