Par le grondement investi de la terre

une photo de Giovanni Trambusti

par le tumulte de toutes les eaux bleues
et leurs sources calmes
par le grondement investi de la terre
par la lune seconde
aveugle au plis noirs des cieux
l’étoile éculée au regard
dissimulé dans les creux d’une plainte brisée
et par le choix de nos silences
je t’aime ainsi
comme le vent qui ajuste la feuille
au temps qui s’écoule
comme une tâche de soleil
sur nos corps assouvis
et si la mer allait
de ses vagues retracer nos chemins
sur le sable chaud d’une plage
s’il était enfin l’heure
de taire le silence
jusqu’aux cris dans nos coeurs…

kb…réponse au texte de Leezie (par le silence investi des oiseaux)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s