Liberté mon amour

Si on laissait libre court à notre imagination,
Si on donnait libre court à notre pensée
Si on la débarrassait de son austère maîtrise
Ciselant et polissant les reliefs pour capter cette lueur
Energétique et savoureuse où évolue cette lumière
Si on effleurait de notre souffle son poli
Désespéré pour l’arracher de son socle
D’un regard effronté la libérer
D’un geste l’affranchir de ses blessures et cicatrices
Sans la modeler à notre convenance, sans la brider, ni la brimer
L’emporter dans un tourbillon salutaire
Pour accroître sa soif, pour la rendre irrésistible.
Si on la libérait de sa tourmente,
Si on valsait, chaloupait avec elle aux grès de son inspiration
Sans la priver de ses conviction inébranlables.
Lui promettre de ne point souffrir d’abandon.
Sous un faisceau de lumière mettre en valeur
Les reliefs de ses courbes.
Enivrante lumière d’une parole absente présente
De l’absence est née l’espoir d’un soir
Imagination et liberté s’échangent un regard plein de complicité

On serait alors surpris de voir ses ailes déployées, étendues dans un élan, une ardeur de liberté

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s