Une étreinte

Quand la nuit nous enlace dans son voile noir
Merveilleuse et calme est cette étreinte
On se blottit confiant et calme au fond d’elle
Nos paupières hésitantes s’ouvrent
Pour dévorer des yeux la moindre lumière
Nos sens hument son air frais
Savoureuse et tendre cette douce odeur
De cette terre humide
Présence paisible est cette nuit
On inspire une grande bouffée d’air
Ces parfums nous grisent
Nous poussent à reprendre notre souffle
Douce est cette étreinte mielleuse de la nuit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s