Un autre émoi

Quand les arbres s’embaument de leur feuilles

Quand les alouettes fuient leur nid

Le son d’un vent d’automne familier

Promet un mois de merveilles

La ville se trouve scintillante de guirlandes de feuilles

Promettant une autre naissance

Les premières gouttes de pluie annoncent un bonheur inassouvi

Pour jouir de ses instants dont le charme est sans égal

Il faut savoir aimer l’automne

Aimer une autre couleur

Aimer d’autres fleurs

Aimer une frêle présence

Savourer une autre grâce

ka

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s