Novembre qui s’en va

November day
aquarelle de james harvey taylor

Novembre s’en va
Charriant ses feuilles jaunes
Ses anniversaires oubliés
odeurs de marrons
Que nous n’aurons jamais grillés
Novembre s’en va
Blanchissant les cheveux
de rêves
de rires
et de voix
de bribes de souvenirs
Arrachés au futur
Qui ne sera pas…
Peut être un jour
Marcherons nous côte à côte
Le temps d’un détour
Où se croisèrent nos pas
On ne se verra pas
Mais aux frissons sur ta peau
Tu me devineras
Novembre triste s’en va
Il sais bien que sans toi
Il ne reviendra pas

kb…qui nove ambre ses pas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s